Luigi Schiaparelli (1871-1934)

Pays :Italie
Langue :italien
Sexe :masculin
Naissance :Cerrione, Italie, 02-08-1871
Mort :Florence, Italie, 26-01-1934
Note :
Paléographe. - Membre de l'Académie des Lincei
ISNI :ISNI 0000 0001 1591 1737

Ses activités

Auteur du texte14 documents

  • Avviamento allo studio delle abbreviature latine nel Medioevo

    Édition : Firenze, L. S. Olschki (tip. di Giuntina) , (1926). In-8° (200 x 130), 99 p., fac-sim. [Acq. 15439] -VIIIb-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb326106387]
  • Avviamento allo studio delle abbreviature latine nel medioevo

    Édition : Firenze, L. S. Olschki (tip. di Giuntina) , 1926. In-16 (200 x 130), 99 p., pl. [Acq. 304479] -VIIIa-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32610639k]
  • Avviamento allo studio delle abbreviature latine nel Medioevo

    Description matérielle : 99 p.-[4] f. de pl
    Description : Note : Bibliogr. p. 93-99
    Édition : Firenze : L. S. Olschki , 1986

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37368180s]
  • Il Codice 490 della Biblioteca capitolare di Lucca. 83 pagine per servire a studi paléografici, salte da L. Schiaparelli...

    Description matérielle : 1 vol. de texte in-8 ° de 115 p. avec 3 pl. et 1 vol. de 83 pl. in-4 °
    Description : Note : Codicas ex ecclesiasticia Italiae bibliothecis. Vol. II
    Édition : Roma : P. Sansaini , 1924

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb387859439]
  • Il Codice 490 della biblioteca capitolare di Lucca e la scuola scrittoria lucchese (sec. VIII-IX), contributi allo studio della minuscola precarolina in Italia, di Luigi Schiaparelli

    Description matérielle : In-4° , VI-116 p., pl.
    Description : Note : Studi e testi, 36
    Édition : Roma : la Biblioteca vaticana , 1924

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31314302q]

Éditeur scientifique3 documents

  • Le carte del Monastero di S. Maria in Firenze (Badia)

    Description matérielle : 2 vol. (349, 348 p.)
    Édition : Roma : Istituto storico italiano per il Medio Evo , 1990
    Éditeur scientifique : Anna Maria Enriques (1907-1944)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36652634q]
  • Codice diplomatico Longobardo

    Édition : Roma : Istituto storico italiano per il Medio Evo , 1929-
    Éditeur scientifique : Carlrichard Brühl (1925-1997)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39220067n]
  • Guida storica e bibliografica degli archivi e delle biblioteche d'Italia

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Roma : Libreria dello Stato , 1932-19..
    Éditeur scientifique : Pietro Fedele (1873-1943), Alfonso Gallo (1890-1952)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33565236n]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le Carte del monastero di S. Maria in Firenze / a cura di Luigi Schiaparelli, 1990
  • Ouvrages de reference : Internet : http://www.lincei.it (Elenco generale dei soci dell'Accademia dal 1870), 1999-06-22
    Internet ; http://opac.sbn.it (Istituto centrale per il catalogo unico), 1999-06-22
    LCNA (CD), 1996-06
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Schiaparelli, Luigi (paléographe)

Biographie Wikipedia

  • Luigi Schiaparelli est un paléographe et diplomatiste italien, né le 2 août 1871 à Cerrione et mort le 26 janvier 1934 à Florence.Après avoir étudié le latin médiéval, la paléographie à l’université Ludwig-Maximilian de Munich auprès de Ludwig Traube, il devient le collaborateur de Paul Fridolin Kehr pour l’Italia Pontificia dans le cadre des Regesta Pontificum Romanorum financés par l’université de Göttingen, ce qui lui permit de dépouiller des sources inédites dans toute l’Italie. De retour en Italie, il étudie en 1901 à la Scuola storica di Roma et poursuit à Rome ses travaux sur les diplômes des rois d’Italie ; il dépouille les archives romaines, dont celles du chapitre de Saint-Pierre du Vatican. Il est appointé en janvier 1902 collaborateur de l’Istituto Storico Italiano per il Medioevo. À partir de 1903, il prend la succession de Cesare Paoli et enseigne la paléographie et la diplomatique au Regio Istituto di studi superiori di Firenze. Il épouse Maria Vitelli, fille de son collègue, le papyrologue Girolamo Vitelli.Il publie de nombreuses éditions de chartes du haut Moyen Âge, notamment les diplômes des rois d’Italie et les deux premiers volumes du Codice diplomatico longobardo qui n’a été achevé qu’en 2003 par Carlrichard Brühl et Herbert Zielinski. Il étudie également les abréviations et la tachygraphie médiévales.

Pages équivalentes