John Tyler (1790-1862)

Country :États-Unis
Language :anglais
Gender :masculin
Birth :29-03-1790
Death :18-01-1862
Note :Homme politique. - Président des États-Unis (1841-1845)
ISNI :ISNI 0000 0000 8098 4900

Occupations

Auteur du texte3 documents

  • A Compilation of the messages and papers of the presidents, 1789-1897, published... by James D. Richardson,... Vol. IV [ : William Henry Harrison, John Tyler, James K. Polk]

    Material description : In-8° , XIV-VII-690 p., planche, portr.
    Edition : Washington : Government printing office , 1897

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31508016p]
  • A Compilation of the messages and papers of the presidents, 1789-1897, published... by James D. Richardson,... Vol. IV [ : William Henry Harrison, John Tyler, James K. Polk]

    Material description : In-8° , VII-690 p., planche, portr.
    Edition : Washington : Government printing office , 1897

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31508015b]
  • Contenu dans : Life of John Tyler, president of the United States...

    [Some speeches and messages.]. - [1]

    Material description : In-8°
    Edition : New York , 1844

    [catalogue]

Autre1 document

  • Correspondence with Spain, 1816 to 1820...

    Note : Note : 1844
    Edition : [S. l. n. d. ?] In-8°

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb326641663]

Documents about this author

Documents about the author John Tyler (1790-1862)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : A compilation of the messages and papers of the presidents, 1789-1897, Vol. IV / publ. by James D. Richardson, 1897
  • Ouvrages de reference : LCNA (CD), 1996-06
    WWW, États-Unis 1607-1896
    GLU
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Wikipedia Biography

  • John Tyler (29 mars 1790 - 18 janvier 1862) fut le 10e président des États-Unis. Né en Virginie, Tyler fut législateur, gouverneur, représentant et sénateur de cet État avant de devenir vice-président en 1841. Il fut le premier à accéder au poste de président à la suite de la mort de son prédécesseur, William Henry Harrison. L'opposition de Tyler au fédéralisme et son soutien enthousiaste aux droits des États le rendit populaire auprès de ses concitoyens de Virginie mais lui aliéna le soutien de la plupart de ses alliés politiques qui l'avaient amené au pouvoir à Washington. Sa présidence fut ainsi paralysée par l'opposition des deux partis à sa politique et à la fin de sa vie, il rejoignit les États confédérés d'Amérique lors de la guerre de Sécession.Tyler était né dans une famille aristocratique de Virginie d'ascendance anglaise et il gravit les échelons du pouvoir dans une période de bouleversements politiques. Dans les années 1820, le seul parti politique du pays, le parti républicain-démocrate se divisa en plusieurs factions dont beaucoup ne partageaient pas les idéaux de Tyler. Bien qu'étant à l'origine un démocrate, son opposition à Andrew Jackson et Martin Van Buren le rapprocha du parti whig et il fut élu vice-président sur le ticket whig en 1840. À la mort du président Harrison le 4 avril 1841, un mois seulement après son investiture, une brève crise constitutionnelle éclata sur le processus de succession. Tyler se rendit immédiatement à la Maison-Blanche, prêta le serment de président et assuma l'ensemble des pouvoirs présidentiels, un précédent qui définit la gestion des futures successions et fut finalement codifié dans le 25e amendement de la Constitution des États-Unis adopté en 1967.Une fois président, il s'opposa à son parti et mit son veto à plusieurs de ses propositions. En conséquence, une grande partie de son Cabinet démissionna et les whigs, qui le surnommaient « Son Accidence », l'expulsèrent du parti. Si sa politique intérieure était bloquée, il connut plus de succès en politique étrangère et fit adopter les traités de Webster-Ashburton avec le Royaume-Uni et de Wanghia avec la Chine. Tyler consacra ses deux dernières années de présidence à l'annexion du Texas. S'étant aliéné les démocrates et les whigs, il chercha à fonder un nouveau parti pour soutenir sa campagne présidentielle mais ses efforts furent vains.L'annexion du Texas fut approuvée par le Congrès dans les derniers jours de son mandat et elle fut menée par son successeur, le démocrate James K. Polk. Tyler se retira de la vie politique jusqu'au déclenchement de la guerre de Sécession en 1861. Il rejoignit le gouvernement confédéré et fut élu à la Chambre des représentants de la Confédération peu avant sa mort. Même si certains ont fait l'éloge de sa détermination politique, la présidence de Tyler est tenue en faible estime (en) par les historiens qui le considèrent comme un obscur président sans grande présence dans la mémoire culturelle américaine.

Closely matched pages