Joseph Timon-David (1823-1891)

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Marseille, 29-01-1823
Mort :Marseille, 10-04-1891
Note :
Fondateur de la Société du Sacré-Cœur de Jésus (ou Pères de Timon-David ; en 1852) et de l'Oeuvre de la jeunesse ouvrière de Marseille (en 1847). - Prêtre du diocèse de Marseille (ordonné en 1846), chanoine
Autres formes du nom :Joseph Timon- David (1823-1891)
Joseph-Marie Timon-David (1823-1891)
ISNI :ISNI 0000 0001 1411 2079

Ses activités

Auteur du texte47 documents4 documents numérisés

  • Annales de l'Oeuvre de la jeunesse pour la classe ouvrière de Marseille

    I

    Description matérielle : 1 vol. (233 p.)
    Description : Note : Par le Chanoine Timon-David, qui signe l'épître dédicatoire
    Édition : Marseille : Typ. et lith. Cayer et Ce , 1878

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31471373x]
  • Notice sur la famille de Moustier

    Description matérielle : 36 p.
    Édition : Marseille : Cayer , 1871

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31471382w]
  • Oraison funèbre de mademoiselle Anne-Benoîte-Louise Guillaume, prononcée dans l'église paroissiale d'Aubignan (Vaucluse), le 12 février 1880

    Description matérielle : 24 p.
    Édition : Carpentras : Impr. de P. Tourretre , DL 1880

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb314713837]
  • La Vie du serviteur de Dieu Louis Maulbon d'Arbaumont, en religion le R. P. Jean du Sacré-Coeur, directeur des victimes du Sacré-Coeur de Jésus. (27 décembre 1887.)

    Description matérielle : In-8° , XVI-536 p., portrait
    Description : Note : Les p. 257-272 et 337-352 mq.
    Édition : Marseille : Oeuvre de la jeunesse ouvrière , 1887

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31471394w]
  • Le Concile [du Vatican] et le bas-clergé français

    Description matérielle : In-8° , 46 p.
    Description : Note : Par J.-M. Timon-David, d'après C. Lecigne : "Un père de jeunesse, J. Timon-David"
    Édition : Paris : Librairie internationale , 1870

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb314713748]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Joseph Timon-David (1823-1891)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Congrégation enseignante masculine, fondée à Marseille par Joseph Timon-David. De droit pontifical dès 1861

    La désignation Société du Sacré-Cœur de Jésus-Enfant, imposée par Pie IX, a été écartée en 1964. La désignation Société du Sacré-Cœur de Jésus est attestée à partir de 1852

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Oeuvres / Timon-David. 53, 1990
  • Ouvrages de reference : Dict. spiritualité : Timon-David (Joseph-Marie)
    Dizionario degli istituti di perfezione. 8, 1988, col. 335-337 (et notice individuelle à paraître dans le vol. 9)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. et BN Cat. gén. 1960-1969 : Timon-David (Chanoine Joseph-Marie)

Autres formes du nom

  • Joseph Timon- David (1823-1891)
  • Joseph-Marie Timon-David (1823-1891)

Biographie Wikipedia

  • Joseph-Marie Timon-David né le 29 janvier 1823 à Marseille et mort le 10 avril 1891 dans la même ville, est un prêtre catholique français. Ému par la misère spirituelle et humaine des jeunes ouvriers il se sent poussé à se consacrer entièrement à leur éducation chrétienne à travers les loisirs et une formation spirituelle sérieuse et adaptée. « Ici on joue, ici on prie », telle sera la présentation de son « Œuvre de Jeunesse » et de son « Ecole ». Sur les conseils de son évêque, Saint Eugène de Mazenod, il fonde, au service de son Œuvre, une communauté religieuse consacrée au Sacré-Cœur de Jésus. L’amour du Cœur de Jésus sera la raison d’être de Timon-David, de sa Congrégation religieuse, de ses œuvres d’éducation. Educateur-né, soucieux de « graver Jésus-Christ dans les cœurs », il aide les jeunes à s’attacher au Cœur du Christ, source de toute sainteté au moyen de sa « Méthode d’éducation surnaturelle » qui le fera connaître dans toute la France et au-delà de l’hexagone. Joseph-Marie Timon-David, au cours des années perfectionne sa formule et doit traverser de nombreuses épreuves dues aux difficultés de toute fondation et aux évènements politiques et sociaux. Quand il meurt en 1891, bien que peu nombreuses, ses Œuvres et sa Congrégation sont bien vivantes, puisant leur dynamisme dans la spiritualité du Cœur de Jésus. Une famille spirituelle était née, les « Timoniens », qui aujourd’hui encore, à travers ses maisons continue à servir les jeunes des milieux populaires. Une Congrégation religieuse, un projet éducatif, une Famille, composée de jeunes et d’adultes vivant une spiritualité, des jeunes réunis autour du Cœur de Jésus dans les diverses maisons timoniennes. Une mission : aller du Cœur du Christ au cœur des jeunes.

Pages équivalentes