Anaxagore de Clazomènes (0500-0428 av. J.-C.)

Illustration de la page Anaxagore de Clazomènes (0500-0428 av. J.-C.) provenant de Wikipedia
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :Clazomènes, - 500
Mort :Lampsaque, - 428
Note :
Philosophe présocratique. - Maître d'Euripide, Socrate et Périclès
Autres formes du nom :Anaxagoras Clazomenius (0500-0428 av. J.-C.) (latin)
̓Anaxagóras (0500-0428 av. J.-C.)
Ἀναξαγόρας (0500-0428 av. J.-C.)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8015 3963

Ses activités

Auteur du texte8 documents1 document numérisé

  • Traité philosophique sur la nature et l'univers, dont il ne reste que des fragments

  • Contenu dans : Fragmenta philosophorum graecorum [Volumen I]

    Anaxagorae fragmenta. - [13]

    Description matérielle : 1 vol. (XXVIII-575 p.)
    Description : Note : Texte en grec ancien trad. en latin en regard, introd. et notes en latin. - Réunit : "Empedoclis carminum reliquiae". "Timonis Phliasii fragmenta". "Xenophanis carminum et dictorum reliquiae". "Parmenidis carminum reliquiae". "Epicharmi fragmenta". "Cleanthis carmina". "Lini carmina". "Musaei carmina". "Orphica". "Porphyrii fragmentum libri secundi de philosophia ex oraculis haurienda". "Aureum pythagoreorum carmen". "Septem sapientum sententiae et apophthegmata". "Anaxagorae fragmenta". "Diogenis Apolloniate fragmenta". "Melissi fragmenta". "Aristotelis de Melisso, Xenophane et Gorgia disputationes". "Heracliti fragmenta". "Democriti moralia fragmenta". "Ocelli Lucani de universi natura libellus". "Hieroclis commentarius in aureum carmen". "Secundi philosophi atheniensis sententiae". "Altercatio Hadriani Aug. et Epicteti sive potius secundi philosophi". "Sexti sive Xysti sive Sixti enchiridion" / latine versum a Rufino. "Archytae Tarentini fragmenta"
    Édition : Parisiis : A. Firmin-Didot , 1860

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]
  • Le mythe grec traditionnel de Thalès à Platon ; Théorie et fragments

    Description matérielle : 400 p.
    Description : Note : Texte grec accompagné de la traduction française. - Notes bibliogr.
    Édition : Paris : Société d'éd. les Belles lettres , 1948
    Éditeur scientifique : Jean Zafiropulo

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37382621m]
  • Contenu dans : Anaxagore de Clazomène. I. Le Mythe grec traditionnel de Thalès à Platon. II. Théorie et fragments. Par Jean Zafiropulo

    [Fragments.]. - [1]

    Description matérielle : In-16, 400 p.
    Description : Note : Contient les "Vers d'or" de Pythagore et des extraits d'Anaxagore, avec la traduction française en regard. - Collection d'études anciennes, publiée sous le patronage de l'Association Guillaume Budé
    Édition : Paris : les Belles lettres , 1948

    [catalogue]
  • Contenu dans : Anassagora...

    Frammenti. - [1]

    Ristampa anastatica
    Description matérielle : 111 p.
    Description : Note : P. 75-103, texte grec et traduction italienne en regard des «Frammenti» d'Anassagora. - Bibliogr. p. 105-108. Index
    Édition : Padova : A. Milani , 1974

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Anaxagore de Clazomènes (0500-0428 av. J.-C.)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Anaxagorae Clazomenii Fragmenta / Anaxagore de Clazomène ; éd. par Eduard Schaubach, 1827
  • Ouvrages de reference : Larousse, 20e s.
    GDEL
    Larousse 19e s.
    Pauly-Wissowa
    Sansoni
    DOC / V. Volpi, 1994
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. 1960-1969

Autres formes du nom

  • Anaxagoras Clazomenius (0500-0428 av. J.-C.) (latin)
  • ̓Anaxagóras (0500-0428 av. J.-C.)
  • Ἀναξαγόρας (0500-0428 av. J.-C.)
  • Anaxagore de Clazomène (0500-0428 av. J.-C.) (français)

Biographie Wikipedia

  • Anaxagore (en grec ancien Ἀναξαγόρας / Anaxagóras, signifiant littéralement « chef de l'assemblée ») (500 – 428 av. J.-C.), dit de Clazomènes en Ionie, était un philosophe présocratique. On suppose qu'il a donné des cours à Athènes (où il arrive en -478) pendant près d'une trentaine d'années, pendant lesquelles Socrate l'aurait peut-être connu. Il fut le premier philosophe à s’établir à Athènes, où il eut Périclès et Euripide pour élèves. Selon le Livre de la Vieillesse de Démétrios de Phalère et Du Calme de Panétios de Rhodes, il enterra ses enfants de ses propres mains, comme Xénophane de Colophon.

Pages équivalentes