Tomás Carrasquilla (1858-1940)

Country :Colombie
Language :espagnol; castillan
Birth :17-01-1858
Death :21-12-1940
Note :Romancier, auteur de nouvelles, poète et critique littéraire
ISNI :ISNI 0000 0001 0857 3178

Occupations

Auteur du texte6 documents

  • Acuarelas ; y discos cortos

    Material description : 296 p.
    Edition : Medellín : Ed. Autores Antioqueños , 1991
    Préfacier : Darío Ruiz Gómez

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37460013m]
  • La marquesa de Yolombó

    Material description : XXXVII-366 p.
    Edition : Caracas : Fundación Biblioteca Ayacucho , 1984

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb354839149]
  • Cuentos

    Material description : 385 p.
    Edition : Medellín (Colombia) : Bedout , 1985

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37460014z]
  • Obra completa

    Material description : 3 vol. (CXI-598, XXI-888, XXV-857 p.)
    Note : Note : Bibliogr. p. 693-712. Glossaire. Index
    Edition : Medellín : Universidad de Antioquia , 2008
    Éditeur scientifique : Jorge Alberto Naranjo Mesa

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42142666t]

Documents about this author

Documents about the author Tomás Carrasquilla (1858-1940)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • La marquesa de Yolombó / Tomás Carrasquilla, 1984
  • Diccionario de escritores colombianos / L. M. Sánchez López, 1978

Wikipedia Biography

  • Tomás Carrasquilla Naranjo, né le 17 janvier 1858 à Santo Domingo et mort le 19 décembre 1940 à Medellín, était un écrivain colombien qui a vécu dans la région d'Antioquia. Il s'est consacré à des emplois très modestes : tailleur, secrétaire de juge, magasinier dans une mine et employé du ministère des Travaux publics. Il fut un lecteur assidu et un des écrivains les plus originaux de la littérature colombienne, influençant largement la jeune génération de son temps et les générations futures. Carrasquilla fut peu connu de son temps d'après Federico de Onís un expert de l'œuvre de Carrasquilla. Ce fut seulement après 1936, alors qu'il avait déjà 68 ans, quand il fut récompensé du prix national de littérature, que Carrasquila obtint une reconnaissance nationale. La bibliothèque du parc Tomás Carrasquilla a été nommée en son honneur.La guerre civile colombienne de la seconde partie du XIXe siècle empêcha le jeune Carrasquilla de poursuivre ses études à l'université d'Antioquia. En tant qu'intellectuel engagé, Carrasquilla organisait des tertulias (réunions sociales destinées à lire des livres et en discuter) dans sa maison de Medellín. Beaucoup de jeunes écrivains et intellectuels de son temps rejoignirent ses tertulias, de cette époque il fut appelé « Maestro Tomás Carrasquilla ». Parmi les admirateurs de Carrasquilla se trouvait le philosophe colombien Fernando González Ochoa (es). De Onís déclara que l'œuvre de Carrasquilla passa inaperçue en Colombie et à l'étranger car il vécut à deux périodes différentes de la littérature de l'Amérique latine : le costumbrismo et le romantisme, qui a eu des représentants comme José Asunción Silva en Colombie, et la venue du modernisme en réaction au costumbrismo. Beaucoup classent son œuvre en tant que costumbriste à l'instar de De Onís.

Closely matched pages