Pembroke college. Cambridge, GB

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Création :1347
Autres formes du nom :Cambridge university. Pembroke college. GB
University of Cambridge. Pembroke college

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • The Poetic vocabulary of Michel Trad

    a study in Lebanese colloquial poetry

    Description matérielle : 427 p.
    Édition : Beirut : Librairie du Liban , 1968
    Auteur du texte : Malcolm Cameron Lyons, Emile Maalouf

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb354067155]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Autres formes du nom

  • Cambridge university. Pembroke college. GB
  • University of Cambridge. Pembroke college

Biographie Wikipedia

  • Pembroke College est l'un des établissements constitutifs de l'université d'Oxford. Dans les premières années du XVIIe siècle, une dotation de Thomas Tesdale, un négociant de la ville d'Abingdon (Oxfordshire), et de Richard Wightwick, un ecclésiastique du Berkshire, permit de racheter Broadgates Hall, un bâtiment de l'université dévolu aux étudiants en droit depuis sa construction, au XVe siècle. Le roi Jacques Ier signa les lettres patentes en 1624 et le collège dut son nom à William Herbert (1580-1630), troisième comte de Pembroke, lord chambellan puis chancelier de l'université.Les deux anciens étudiants les plus célèbres de Pembroke sont Samuel Johnson, même s'il y resta à peine un an, et l'actuel roi de Jordanie. J. R. R. Tolkien y fut enseignant.

Pages équivalentes