Jean Proal (1904-1969)

Illustration de la page Jean Proal (1904-1969) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Seyne (Alpes-de-Haute-Provence), 16-07-1904
Mort :Avignon, 24-02-1969
Note :
Romancier
Domaines :Littératures
Autre forme du nom :Jean-A. Proal (1904-1969)
ISNI :ISNI 0000 0001 1065 4778

Ses activités

Auteur du texte40 documents1 document numérisé

  • Histoire de Lou
    Ouvrage jeunesse

    Description matérielle : 1 vol. (176 p.)
    Édition : Forcalquier : le Sablier jeunesse , DL 2013

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43613784n]
  • À hauteur d'homme

    roman

    Description matérielle : 188 p.
    Édition : Mane : Éd. de l'Envol , 1999

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb370460160]
  • Les Arnaud

    Description matérielle : 1 vol. (195 p.)
    Édition : Forcalquier : le Sablier éd. , DL 2008

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41373067k]
  • Les Arnaud

    [Éd. en gros caractères]
    Description matérielle : 2 vol. (184, 186 p.)
    Édition : Villegly : Encre bleue éd. , DL 2010

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42298884z]
  • Les Arnaud

    roman

    22e éd.
    Description matérielle : 223 p.
    Édition : Paris : Denoël , 1942

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb416754263]

Rédacteur1 document

  • Périodique : Eaux-vives de Lutèce

    Trimestriel

    1re année, n° 1 (mars 1946) - n° 3 (septembre/décembre 1946)

Auteur adapté1 document

Auteur ou responsable intellectuel2 documents

  • La nuit de Sara, [drame radiophonique]

    Description matérielle : 37 ff. multigr. : 27 cm
    Description : Note : Concerne : Carte blanche / production : Lily Siou
    Première diffusion : Radiodiffusion française. - Marseille. - fr. - 19591228

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40893761k]
  • La peur de vivre, [pièce radiophonique]

    Description matérielle : 42 ff. multigr. : 27 cm
    Description : Note : Concerne : Les débutants célèbres / production : R. Coulom
    Réalisation : R. Coulom
    Première diffusion : Radiodiffusion française. - Progr. parisien. - fr. - 19470304

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb408913839]

Autre1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean Proal (1904-1969)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : De sel et de cendre / Jean Proal, 1996
    Le maître du jeu / Jean-A. Proal, 1932-1933
  • Ouvrages de reference : WW, France 1969-1970
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Proal (Jean-A.)
    BN Cat. gén. suppl. : Proal (Jean)

Autre forme du nom

  • Jean-A. Proal (1904-1969)

Biographie Wikipedia

  • Jean Proal est un écrivain français né le 16 juillet 1904 à Sainte-Rose, commune de Seyne-les-Alpes, et mort le 24 février 1969 à Avignon.Il écrit quelques nouvelles à vingt-quatre et vingt-cinq ans, puis son premier roman Tempête de printemps à 28 ans.Des écrivains comme Giono , Roger Martin du Gard, Marie Mauron... l'encouragent. Il est l’ami de Maria Borrély.Mobilisé en 1939 dans un régiment d’artillerie, il est réformé en 1940 pour raison de santé. Il connaît quelques difficultés à se faire éditer, avant de signer chez Denoël, et malgré le critique Léon Derey, il n’est considéré que comme un écrivain suivant Giono et Ramuz. En 1942, il est muté à Paris, où il tente d’obtenir le Goncourt. Il commence à se faire connaître du milieu littéraire, et reçoit des marques d’estime d’auteurs comme Max Jacob, Cendrars, Jean de La Varende et Jean Rostand.Son œuvre se monte à une dizaine de romans, des contes et nouvelles, et quelques entretiens.En 1950, il vient habiter Saint-Rémy-de-Provence où il se noue d'amitié avec Aragon et des peintres tels que Hans Hartung, Mario Prassinos. Il abandonne son poste de fonctionnaire (receveur à l’enregistrement) et ouvre un magasin d’électroménager en 1951.Il reçut le Grand prix du roman de la société des gens de lettres pour De sel et de cendre en 1953 et fut Premier grand prix de Provence pour l'ensemble de son œuvre en 1961.À ses derniers instants en 1969, il écrivait ces mots : « C'est la lumière qui me fait respirer ». Il meurt d’une maladie des poumons.

Pages équivalentes