Bernardino Ochino (1487-1564)

Illustration de la page Bernardino Ochino (1487-1564) provenant de Wikipedia
Pays :Italie
Langue :italien
Sexe :masculin
Naissance :Sienne, Italie, 1487
Mort :Slavkov, Pologne, 1564
Note :
Prédicateur et réformateur religieux. - Successivement franciscain sous le nom de Bernardino da Siena puis capucin, il embrassa le protestantisme en 1542. - Nom d'état civil : Tommasini, Bernardino
Autres formes du nom :Bernardin Ochin (1487-1564)
Bernardin de Sienne (1487-1564)
Bernardino da Siena (1487-1564)
ISNI :ISNI 0000 0001 0886 4653

Ses activités

Auteur du texte25 documents1 document numérisé

  • L'Image de l'Antéchrist, composé en langue italienne par Bernardin Ochin,... translaté en françoys

    Description : Note : Imprimé probablement à Genève, par J. Girard, d'après la marque typogr.
    Édition : (S. l.,) , 1545. In-8°, 16 p., marque typogr. au titre

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb324935636]
  • Apologi

    Description matérielle : 163 p.
    Description : Note : Includes bibliographical references (pages 151-158) and index
    Édition : Manziana : Vecchiarelli , impr. 2013
    Éditeur scientifique : Franco Pierno

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43646095q]
  • Bernardini Ochini,... de Purgatorio dialogus... opus primum... italica lingua scriptum, postea... in latinum translatum [a Thaddaeo Duno]...

    Description matérielle : In-8° , IV-116 p. et l'index
    Édition : Tiguri : apud Gessneros , (s. d.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31030398h]
  • Bernardini Ochini Senensis Dialogi XXX, in duos libros divisi, quorum primus est de Messia, continetque dialogos XVIII ; secundus est, cum de rebus variis tum potissimum de Trinitate [in sermonem latinum a S. Chateillon translati]

    Description matérielle : 2 parties en 1 vol. in-8°
    Édition : Basileae , 1563
    Traducteur : Sébastien Castellion (1515-1563)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31030396t]
  • Bernardini Ochini Senensis Liber de corporis Christi praesentia in Coenae sacramento, in quo acuta est tractatio de Missae origine atque erroribus ; itemque, altera de conciliatione controversiae inter reformatas Ecclesias. Cui adjunximus ejusdem authoris Labyrinthos de divina praenotione, et libero seu servo hominis arbitrio. Omnia nunc primum ex italica in latinum sermonem translata

    Description matérielle : 2 parties en 1 vol. in-8°
    Description : Note : Les "Labyrinthi" ont un titre propre et une pagination particulière
    Édition : Basileae : apud P. Pernam , (s. d.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31030402x]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Bernardino Ochino (1487-1564)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Seven dialogues / Bernardino Ochino ; translated by R. Belladonna, 1988
  • Ouvrages de reference : Encicl. italiana : Ochino, Bernardino
    Laffont Bompiani Auteurs : Ochino, Bernardino (Bernardino Tommasini)
    LCNA, 1986 : Ochino, Bernardino, 1487-1564
    GDEL : Bernardin de Sienne
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. et BN Cat. gén. 1960-1969 : Ochino (Bernardino)

Autres formes du nom

  • Bernardin Ochin (1487-1564)
  • Bernardin de Sienne (1487-1564)
  • Bernardino da Siena (1487-1564)

Biographie Wikipedia

  • Bernardino Ochino (1487-1564), était un réformateur italien, né à Sienne en 1487. À un âge très jeune, il entra dans l'ordre des Frères mineurs de l'Observance. Vers 1510, il quitta momentanément l'ordre pour faire des études de médecine, puis le réintégra et évolua jusqu'à devenir le vicaire général de la partie cismontaine (Italie) (1533). Mais, aspirant à une règle plus stricte, il entra en 1534 dans le tout nouvel ordre des Capucins. Il était déjà devenu célèbre pour son zèle et son éloquence, et était un ami intime de l'Espagnol Juan de Valdés, Vittoria Colonna, Pietro Martire Vermigli, Pietro Carnesecchi, ainsi que d'autres qui encoururent, plus tard, la suspicion d'hérésie, soit à cause de la modération de leur caractère ou à cause de la teinture évangélique de leur théologie.

Pages équivalentes