Ǧāmi´aẗ al-Qarawiyyīn. Fās, al-Mamlakaẗ al-maġribiyyaẗ

Image non encore disponible
Pays :Maroc
Langue :arabe
Création :859
Note :
Signalée dans le World of learning 1990 avec la translittération suivante : Université Quaraouyine et avec comme adresse postale BP 60, Fès
Autres formes du nom :Al-Qarawiyin. Fès, Maroc
Al Quaraouiyine. Fès, Maroc
Université Quaraouiyine. Fès, Maroc (français)
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Ǧāmi´aẗ al-Qarawiyyīn. Fās, al-Mamlakaẗ al-maġribiyyaẗ

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Al Quaraouiyine, 1, 1989
    WL 1990

Autres formes du nom

  • Al-Qarawiyin. Fès, Maroc
  • Al Quaraouiyine. Fès, Maroc
  • Université Quaraouiyine. Fès, Maroc (français)
  • Université Quaraouyine. Fès, Maroc
  • جامعة القرويين. فاس، المملكة المغربية (arabe)

Biographie Wikipedia

  • Al Quaraouiyine (en arabe : القرويين) est une université située à Fès, au Maroc. Selon la tradition, sa construction débute en 859 sous le règne de la dynastie idrisside. Elle est considérée comme étant la plus ancienne université dans le monde, encore en activité.Elle a été fondée par Fatima al-Fihri, fille d'un riche homme d'affaires immigré de Kairouan, Tunisie. Tout au long des siècles, la mosquée voit son architecture évoluer et s'agrandir. Elle devient, du Xe siècle au XIIe siècle, un important centre d'enseignement et une des premières universités au monde.Au XIIe siècle, toute une série de noms parmi les plus grands vont être associés d'une manière ou d'une autre à la Quaraouiyine : les grands précurseurs du soufisme, tels Ibn Hrizim, Abou Madyane, Abdeslam Ben Mchich Alami, les philosophes Avenpace et Averroès, le géographe Al Idrissi mais aussi Maïmonide et Ibn Khaldoun pour ne citer que ceux-là.Réflexions sur la fondation de la QuaraouiyineEn raison du manque de sources, le contexte historique de la fondation de la Qarawiyyĭn ne pourrait être présenté qu’en quelques lignes. Henri Pérès dit « Il n’est pas douteux pourtant que Fès, à partir du IXe siècle, ait été, grâce à sa mosquée université d’al-Karawiyyin, « la demeure de la science et de la sagesse », comme l’avait prédit son fondateur. Alfred Bel tient à peu près le même discours . Mais en plus de l’inexistence de sources parlant de la Qarawiyyĭn avant Ibn Abī Zarʻ (début VIIIè H./XIVè siècles), la malchance a voulu que les archives des awqāf (conservés à la Qarawiyyĭn) brûlent en 723H./1323… au moment précis où l’histoire des premiers Idrissides, des fondations de Fès et de la Qarawiyyĭn est en train d’être fixée par les Mérinides… ?! La majorité des historiens contemporains attribue la fondation de la Qarawiyyĭn à Fāṭima al-Fihriya, comme l’affirme sereinement l’auteur d’Al-Anīs al-muṭrib.

Pages équivalentes