Confédération germanique. Constituirende Nationalversammlung

Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand
Création :18-05-1848
Fin d'activité :1849
Autres formes du nom :Deutsche Constituirende Nationalversammlung
Frankfurter Nationalversammlung

Ses activités

Voir aussi : 1 document

  • Constitution libérale promulguée les 27-28 mars 1849 par l'Assemblée nationale constituante de Francfort et qui consacre les tenants de la Petite Allemagne (avec la Prusse sans l'Autriche) ; la couronne est offerte au roi de Prusse le 3 avril

Auteur du texte1 document

  • Stenographischer Bericht über die Verhandlungen des Deutschen Constituirenden Nationalversammlung zu Frankfurt [1848-1849]

    Description matérielle : 9 vol., 78 microfiches de 49 images, argentiques : négatif
    Description : Note : Reprod. de l'éd. de Francfort-sur-le-Main : J.D. Sauerlander, 1848-1849. - Daté d'après le catalogue de l'éditeur
    Édition : Hildesheim : Olms Microform-System , [1985]
    Éditeur scientifique : Franz Wigard (1807-1885)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36652842w]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Confédération germanique. Constituirende Nationalversammlung

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Deutsche Constituirende Nationalversammlung
  • Frankfurter Nationalversammlung

Biographie Wikipedia

  • Le Parlement de Francfort (Frankfurter Nationalversammlung en allemand) ou littéralement assemblée nationale de Francfort a siégé entre le 18 mai 1848 et le 31 mai 1849 dans l'église Saint-Paul de Francfort. Il s'agissait de la première assemblée élue en Allemagne. Elle a été créée à la suite de la révolution de mars qui secoua les États de la confédération germanique en 1848.Le parlement était constitué principalement de membres des mouvements libéraux et nationalistes de la période dite de la Vormärz, ceux-ci s'opposaient à la restauration mise en place au congrès de Vienne de 1815 et menée par le chancelier autrichien Metternich. Rapidement, l'assemblée s'organise en groupes parlementaires. Ils sont plus ou moins conservateurs, libéraux ou démocrates. Ces deux dernières familles politiques s'opposaient aussi à propos de l'importance de la nation, de la question sociale, de l'ouverture économique, des droits civiques, mais aussi de la révolution même. Ils votent en décembre 1848 un catalogue de droits fondamentaux et en mars 1849 la constitution.Celle-ci, dite constitution de l'église Saint-Paul, était très empreinte de parlementarisme. Elle prévoyait entre autres la garantie des droits fondamentaux et une monarchie constitutionnelle avec un empereur (Kaiser) à sa tête. Le titre devant être héréditaire.L'assemblée échoua cependant dans sa tâche, quand le roi de Prusse Frédéric-Guillaume IV refusa la couronne impériale qui lui était proposée. Le travail de l'assemblée servit cependant de modèle pour la constitution de la république de Weimar en 1919 et pour celle de la RFA en 1949.

Pages équivalentes