Shōkin Keizan (1268-1325)

Image non encore disponible
Pays :Japon
Langue :japonais
Sexe :masculin
Naissance :1268
Mort :1325
Note :
Maître de zen Sōtō
Domaines :Religion
Autres formes du nom :螢山紹瑾 (1268-1325) (japonais)
Jōkin Keizan (1268-1325)
Keizan Jokin Zenji (1268-1325)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2129 3357

Ses activités

Auteur du texte5 documents

  • Recueil d'anecdotes. L'un des textes essentiels de l'école Sōtō

  • Contenu dans : Corps et esprit

    Denkôroku. - [2]

    Description matérielle : 149 p.
    Description : Note : Contient des extr. du "Shōbō genzō Zuimonki" de Dōgen et des extr. du "Denkôroku" de Keizan Shōkin
    Édition : [Paris] : le Promeneur-Gallimard , 1998

    [catalogue]
  • Contenu dans : Dōgen-Zen

    Merkbuch für die Übung des Zazen. - [2]

    Description matérielle : 112 p.
    Description : Note : Réunit : "Fukanzazengi" = "Allgemeine Lehren zur Förderung des Zazen" / Dōgen. "Zazen Yōjinki" = "Merkbuch für die Übung des Zazen" / Keizan. "Shushōgi" = "Prinzipien der Übung und Erleuchtung : eine Sōtō-Zen-Schrift für Laien". - Bibliogr. p. 107-110
    Édition : Zürich : Theseus-Verl. , 1990

    [catalogue]
  • Recommandations pour la pratique de la méditation

    Description matérielle : 1 vol. (272 p.)
    Description : Note : Contient aussi : "Les trois sortes de pratiquants de zazen = Sankon zazen setsu" / de maître Keizan ; traduit et commenté par Yuno Rech
    Édition : Nice : Éd. Yuno kusen , impr. 2010
    Éditeur scientifique : Roland Yuno Rech

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42284516g]
  • Contenu dans : Recommandations pour la pratique de la méditation

    Les trois sortes de pratiquants de zazen. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (272 p.)
    Description : Note : Contient aussi : "Les trois sortes de pratiquants de zazen = Sankon zazen setsu" / de maître Keizan ; traduit et commenté par Yuno Rech
    Édition : Nice : Éd. Yuno kusen , impr. 2010
    Éditeur scientifique : Roland Yuno Rech

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Shōkin Keizan (1268-1325)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Transmission of Light [Denkoroku] : Zen in the art of enlightenment / Zen master Keizan ; translated by Thomas Cleary, 1991
    Recommandations pour la pratique de la méditation = Zazen yojinki / de maître Keizan ; [traduit et commenté par] Roland Yuno Rech, impr. 2010

Autres formes du nom

  • 螢山紹瑾 (1268-1325) (japonais)
  • Jōkin Keizan (1268-1325)
  • Keizan Jokin Zenji (1268-1325)
  • Keizan Jokin (1268-1325)
  • Taiso Jōsai Daishi (1268-1325)

Biographie Wikipedia

  • Keizan Jōkin (瑩山紹瑾禅師, 1268-1325), de son nom posthume Jōsai Daishi, est le successeur à la troisième génération de Dōgen (1200-1253), et le "second fondateur" de l'école Sōtō du Zen japonais, dont il assura la diffusion. Originaire de la province d'Echizen (actuelle préfecture de Fukui), il fonda d'abord le Yōkōji (Monastère de la Lumière éternelle), dans la péninsule de Noto, puis le Sōjiji, qui allait devenir, avec l'Eiheiji de Dōgen, l'un des deux grands centres du zen Sōtō. En 1322, il fonda également un couvent de moniales, l'Enzũin, dans l'enceinte du Yōkōji, dont il confia la direction à la nonne Sonin, sa principale bienfaitrice. Le Zen de Keizan se caractérise par son aspect syncrétique, mêlant au zen « pur » de Dōgen des éléments empruntés au bouddhisme ésotérique et aux traditions locales. C'est cette formule, et le talent administratif de Keizan et de ses disciples, qui assurèrent au zen Sōtō son succès, en faisant l'une des principales écoles bouddhiques japonaises.

Pages équivalentes