Jean de Montluc (1545?-1603)

Illustration de la page Jean de Montluc (1545?-1603) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :1545
Mort :1603
Note :
Seigneur de Balagny. - Maréchal de France sous Henri IV. - Gouverneur de Cambrai. - Fils légitimé de Jean de Lasseran de Massencome Montluc, évêque de Valence (1508-1579). - Neveu du comte de Carman, gouverneur de Foix
Autres formes du nom :Jean-Alexandre de Monluc-Balagny (1545?-1603)
Jean de Montluc Balagny (baron de, 1545?-1603)
ISNI :ISNI 0000 0001 4090 650X

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Anti-duel, ou Discours pour l'abolition des duels.

    Description matérielle : 140 p.
    Description : Note : Le texte est signé G. Joly. - Extrait du privilège octroyé à Pierre Chevalier le 13 juillet 1612 par l'auteur, G[uillaume] Joly, "conseiller du roi, lieutenant général de la justice de la connestablie et sénéchaussée de France"
    Édition : , 1612
    Imprimeur-libraire : Pierre Chevalier (15..-1628)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb309727401]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean de Montluc (1545?-1603)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Anti-duel, ou Discours pour l'abolition des duels contenant deux remonstrances, l'une à la noblesse, recueillie des derniers propos du sieur de Balagny [J. de Montluc], l'autre à Sa Majesté / [signé : G. Joly], 1612
    Le sage naissant / [par Jean de Montluc, seigneur de Balagny], 1642
  • Michaud
  • BN Cat. gén. : Montluc (Jean de), seigneur de Balagny
  • ABF = v.1545 (a.s. 1560)-1603

Autres formes du nom

  • Jean-Alexandre de Monluc-Balagny (1545?-1603)
  • Jean de Montluc Balagny (baron de, 1545?-1603)

Biographie Wikipedia

  • Jean de Monluc de Balagny, prince de Cambrai (1560-1603). Neveu du maréchal Blaise de Monluc, il est le fils naturel de Jean de Monluc, évêque de Valence et fut légitimé en 1567. Il accompagna son père en Pologne dans une mission dont celui-ci était chargé par le Roi, et qui avait pour objet d’assurer la couronne au Duc d’Anjou, futur Henri III.Après la mort de ce Prince, il embrassa le parti de la Ligue et fut battu devant Senlis en 1589 et à Arques. L’année suivante, il aida à faire lever le siège de Paris, et celui de Rouen en 1592. Il se réconcilia peu après avec le Roi par l’entremise de sa femme Renée de Clermont d’Amboise, fille de Jacques de Clermont-d'Amboise.Il obtint d’Henri IV le bâton de Maréchal de France en 1594, le gouvernement de Cambrai et le titre de prince de Cambrai. Mais les Cambrésiens, mécontents de leur gouverneur, se choisirent pour chef Antoine de Villers-au-Tertre, qui fit prendre les armes contre Balagny aux compagnies bourgeoises. Celles-ci le contraignirent à se réfugier dans la citadelle, avant de livrer leur ville aux Espagnols. Sa femme révéla un courage héroïque[réf. nécessaire]. Il dut se rendre, sans gloire, le 9 octobre 1595. Après la mort de Renée de Clermont d’Amboise, il épousa le 17 février 1599 Diane d’Estrées, sœur de Gabrielle.

Pages équivalentes