Parti nationaliste. France

Pays :France
Langue :français
Création :1949
Fin d'activité :1958
Note :
Créée en 1949 comme association appelée La Jeune nation (déclarée comme association loi 1901 le 23 mars 1950) lors d'une rencontre réunissant Albert Heuclin, Jean Marot, Jacques Wagner et les trois frères François Sidos, Jacques Sidos et Pierre Sidos. - Devenu à la veille de sa dissolution en février 1958 Parti nationaliste
Autres formes du nom :Jeune nation. France
Mouvement jeune nation. France

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Périodique : Jeune nation (Paris)

    1e année, n ° 1 (1958, 5/18 juil.) - 3e année, n ° 27/28 (1960, mars/avr.) ;

  • Jeune nation

    Description matérielle : In-fol., 12 p., fig. Abonnement : 1 an, 1 000 fr. ; le n°, 50 fr.
    Édition : Paris : Mouvement Jeune nation, 4, rue Moncey (Montargis, impr. de Midol)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33926223d]
  • Mouvement Jeune nation

    Description matérielle : 5 fasc. in-4°
    Description : Note : Extraits de rapports présentés à la Conférence nationale du Mouvement, Paris, 22 mai 1954 : l'Education populaire et la force nationale, par Albert Heuclin ; les Principes d'économie nationale, par François Sidos ; le Rôle de la femme dans le Mouvement, par Marie-Louise Malardier
    Édition : Paris : "Peuple de France et d'Outre mer" , (s. d.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33926224r]

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • Parti politique français d'extrême-droite fondé par Pierre Sidos sur les ruines de l'Organisation armée secrète (OAS). - De 1968 à 2012, le président sera Pierre Sidos, remplacé en 2012 par Yvan Benedetti qui créera une branche "jeune" : les "Jeunesses nationalistes" (dirigée par Alexandre Gabriac et association dissoute en Conseil des ministre le 24 juillet 2013). - L'Oeuvre française sera également dissoute en Conseil des ministres le 24 juillet 2013 car cette dernière représente une "association qui propage une idéologie xénophobe et antisémite, des thèses racistes et négationnistes, qui exalte la collaboration et le régime de Vichy, et qui rend des hommages réguliers au maréchal Pétain, à Brazillac ou à Mauras"

  • Créée au printemps 1960 par un groupe d'étudiants et de lycéens parisiens puis de la France entière, souvent sympathisants ou adhérents du mouvement Jeune nation ; à l'origine de la création du Mouvement nationaliste du Progrès avec Europe-Action

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Jeune nation. France
  • Mouvement jeune nation. France

Pages équivalentes