Julius Korngold (1860-1945)

Pays :Autriche
Langue :allemand
Sexe :masculin
Naissance :24-12-1860
Mort :25-09-1945
Note :
Critique musical. - Librettiste sous le pseudonyme collectif : Schott, Paul
ISNI :ISNI 0000 0001 2123 0807

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Deutsches Opernschaffen der Gegenwart

    kritische Aufsätze

    Description matérielle : VII-376 p.
    Édition : Leipzig ; Wien : Leonhardt , 1921

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36957754b]
  • Julius Korngold, deutsches Opernschaffen der Gegenwart, kritische Aufsätze

    Description matérielle : In-8° , VII-376 p.
    Édition : Leipzig : Leonhardt , 1921

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30692577q]
  • Die Korngolds in Wien

    der Musikkritiker und das Wunderkind

    Description matérielle : 401 p.
    Description : Note : Contient la liste des oeuvres de Erich Wolfgang Korngold p. 358-371. - Bibliogr. et discogr. p. 372-381. Index
    Édition : Zürich : Edition Musik & Theater , 1991

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36657678j]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Julius Korngold (1860-1945)

Pages dans data.bnf.fr

Utilise

  • Librettiste. - Pseudonyme collectif de : Korngold, Erich Wolfgang (1897-1957) et : Korngold, Julius (1860-1945)

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Deutsches Opernschaffen der Gegenwart : kritische Aufsätze/ Julius Korngold, 1921
  • Ouvrages de reference : Österreich Lexikon (2003-07-08)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Julius Korngold, né le 24 décembre 1860 à Brno (Moravie) et mort le 25 septembre 1945 à Los Angeles, était un critique musical autrichien de renom. Il était considéré le meilleur critique de Vienne au début du XXe siècle, à l’époque où cette ville était considérée comme la capitale de la musique classique en Europe. Il s’est distingué notamment en défendant l’œuvre de Gustav Mahler, qui avait de la peine à se faire reconnaître comme compositeur. Il est le père du compositeur Erich Wolfgang Korngold et l’auteur du livret de l’opéra composé par celui-ci Die tote Stadt (La ville morte). Il l’a écrit sous le pseudonyme de Paul Schott.

Pages équivalentes