B'nai B'rith international

Image non encore disponible
Création :28-05-1959
Site Web :http://bnaibrith.org/
Adresse :Headquarter : 2020 K street NW, 7th floor, Washington, DC 20006.
Note :
Association fraternelle juive à buts philanthropiques et éducatifs : en hébreu, B'nai B'rith = fils de l'alliance ; fait suite à une organisation strictement américaine fondée à New york en 1843
Autres formes du nom :BB
Conseil international B'nai B'rith
International council of B'nai B'rith

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Bücher von Autoren jüdischer Herkunft in deutscher Sprache

    Description matérielle : In-16 (17 cm), 247 p., couv. ill. [Ech. int. 4046-68]
    Édition : Wien : Druck. Brüder Rosenbaum , 1967

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32926880r]
  • La psychanalyse est-elle une histoire juive ?

    Description matérielle : 1 vol. (229 p.)
    Édition : Paris : Éditions du Seuil , 1981
    Éditeur scientifique : Jean-Jacques Rassial

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb346610620]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Avant le 28 mai 1959, voir

  • Association fraternelle juive à buts philanthropiques et éducatifs fondée à New York (B'nai B'rith, mots hébreux signifiant "Fils de l'Alliance") ; devient internationale le 28-05-1959

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • YIO 2000-2001

Autres formes du nom

  • BB
  • Conseil international B'nai B'rith
  • International council of B'nai B'rith

Biographie Wikipedia

  • L’Ordre indépendant du B'nai B'rith (בני ברית, de l'hébreu : « Les fils de l'Alliance ») est la plus vieille organisation juive toujours en activité dans le monde. Calquée sur les organisations maçonniques, elle a été fondée à New York, le 13 octobre 1843, par douze personnes, dont Henry Jones et deux frères, juifs émigrés d'Allemagne, qui avaient appartenu à la Société des Frères (Brüder Bund) qui joua un certain rôle dans l'élaboration de la Première Internationale (Association internationale des travailleurs). Ils voulaient fonder un système d'entraide pour les juifs arrivants aux États-Unis et devant faire face à des conditions de vie difficiles.La première action concrète, fut la création d'une police d'assurance attribuée aux membres (la mortalité des hommes au travail étant importante à cette époque). Ainsi les veuves recevaient une somme pour les frais funéraires, et une allocation de un dollar par semaine pour le reste de leur vie. Chaque enfant recevant également une bourse et, pour les enfants mâles, l'assurance d'apprendre un métier.C'est à partir de cette base, de l'aide humanitaire et les services qu'un système de loges et chapitres fraternels grandit aux États-Unis, puis dans le monde entier (voir les "liens externes").

Pages équivalentes