Andrej Arsenʹevič Tarkovskij (1932-1986)

Pays :Russie (Fédération)
Langue :russe
Sexe :masculin
Naissance :1932
Mort :1986
Note :
Cinéaste
Domaines :Audiovisuel
Autres formes du nom :Андрей Арсеньевич Тарковский (1932-1986) (russe)
Andreï Arsenievitch Tarkovski (1932-1986)
Andreï Tarkovskij (1932-1986)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2320 4450

Ses activités

Réalisateur18 documents1 document numérisé

Auteur du texte13 documents

Acteur2 documents

Auteur adapté1 document

Metteur en scène1 document1 document numérisé

  • Genre musical: opera seria

    Opéra. - Première version du compositeur : 1868-1869 (opéra en 7 tableaux), créée à Leningrad le 16 février 1928. - Seconde version : 1871-1872, révisée en 1873 (opéra en 4 actes et 1 prologue), créée à Saint-Pétersbourg au théâtre Marinsky le 8 février 1874. - Livret du compositeur d'après le drame de Pouchkine. - Révision et réorchestration par Rimski-Korsakov en 1896, créée à Saint-Petersbourg le 10 décembre 1896. - Arrangement également par Chostakovitch. - Les rôles de Marina, Rangoni, Khrouchtchev, Lavitsky et Tchernikovsky n'existent que dans la version de 1872

    Boris Godunov avec Andrej Arsenʹevič Tarkovskij (1932-1986) comme metteur en scène

Photographe1 document

  • Instant light

    Tarkovsky Polaroids

    Description matérielle : 135 f.
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : London : Thames & Hudson , cop. 2004
    Préfacier : Tonino Guerra (1920-2012)
    Éditeur scientifique : Giovanni Chiaramonte

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39218934w]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Andrej Arsenʹevič Tarkovskij (1932-1986)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Sculpting in time : reflections on the cinema / Andrey Tarkovsky ; transl. from the Russian by Kitty Hunter-Blair, 1989
    Boris Godunov [Images animées] / Andrei Tarkovsky, réal. Decca record company, 1993
  • Ouvrages de reference : Kratkaâ Rossijskaâ ènciklopediâ, T.3, 2003
    GDEL : Tarkovski (Andreï)
    Dictionnaire du cinéma : les réalisateurs / Jean Tulard, 1995 : Tarkovsky, Andrei
    Hudožestvennaâ filosofiâ Andreâ Tarkovskogo / Igorʹ Evlampiev, 2001
  • Catalogues de la BnF : BnF Service russe

Autres formes du nom

  • Андрей Арсеньевич Тарковский (1932-1986) (russe)
  • Andreï Arsenievitch Tarkovski (1932-1986)
  • Andreï Tarkovskij (1932-1986)
  • Andrej Tarkovski (1932-1986)
  • André Tarkovski (1932-1986)
  • Andrey Tarkovsky (1932-1986)
  • Andrei Tarkovsky (1932-1986)

Biographie Wikipedia

  • Andreï Arsenievitch Tarkovski (en russe : Андрей Арсеньевич Тарковский) est un réalisateur soviétique né le 4 avril 1932 à Zavrajié dans le raïon de Iouriévets (ru) en URSS (actuellement raïon de Kady (ru), oblast de Kostroma Russie) et mort le 29 décembre 1986 à Neuilly-sur-Seine d'un cancer du poumon.Considéré comme le plus grand réalisateur soviétique avec Sergueï Eisenstein, il a réalisé sept longs-métrages qui le placent parmi les maîtres du septième art. Son premier film, L'Enfance d'Ivan, est d'abord considéré comme le chef de file d'un renouveau du cinéma soviétique. Mais Tarkovski s'éloigne dès le film suivant de toute considération politique pro-soviétique, ce qui le fera se confronter à la censure durant ses quatre films suivants. Il choisit à la fin des années 1970 de quitter son pays natal pour réaliser ses deux derniers films à l'étranger, car les organes de cinéma de l'URSS ne lui permettent plus de financer ses films.Il est récompensé dès son premier long-métrage du Lion d'or à la Mostra de Venise 1962. À leur sortie, ses films sont des succès critiques mais peinent à trouver leur public. Ils rencontrent néanmoins du succès quand ils sont de nouveau autorisés en URSS lors de la perestroïka, mais aussi en France à partir de 1986 et de son Grand prix du jury pour Le Sacrifice.Exigeante et empreinte de mystique, son œuvre compte parmi les plus importantes de l'histoire du cinéma.

Pages équivalentes