Zita (impératrice d'Autriche, 1892-1989): nom d'alliance

Illustration de la page Zita (impératrice d'Autriche, 1892-1989) provenant de Wikipedia
Pays :Autriche
Langue :allemand
Sexe :féminin
Naissance :09-05-1892
Mort :04-03-1989
Domaines :Histoire de l'Europe
Autres formes du nom :Zita (reine de Hongrie, 1892-1989)
Zita de Habsbourg (1892-1989)
Zita von Habsburg (1892-1989)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8148 3972

Ses activités

Auteur du texte1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Zita (impératrice d'Autriche; 1892-1989)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Membre de

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Mémoires d'un empire disparu / Zita de Habsbourg ; trad. par Jacques Denis et Georges-Albert Salvan, 1991
  • GDEL
    GLU (Bourbon-Parme, tabl. généal.)
    Monde, 1989-03-15
    SWD, 1994-10 : Zita <Österreich, Kaiserin>

Autres formes du nom

  • Zita (reine de Hongrie, 1892-1989)
  • Zita de Habsbourg (1892-1989)
  • Zita von Habsburg (1892-1989)
  • Zita de Bourbon-Parme (1892-1989)
  • Zita de Habsbourg-Lorraine (1892-1989)

Biographie Wikipedia

  • Zita de Bourbon-Parme, princesse de Parme puis, par son mariage, impératrice-reine d’Autriche-Hongrie, est née le 9 mai 1892 à Camaiore, en Italie, et morte le 14 mars 1989 à Zizers, en Suisse. Épouse de l’empereur Charles Ier, elle est la dernière impératrice d’Autriche, reine de Hongrie et reine de Bohême.Dix-septième enfant du duc Robert Ier de Parme, destitué du duché de Parme et de Plaisance après l’annexion de ce dernier par le Royaume de Piémont-Sardaigne, et de l'infante Maria Antónia de Portugal, sa deuxième femme, Zita se marie avec l’archiduc Charles d’Autriche en 1911. Celui-ci devient l’héritier direct de l’empereur François-Joseph d’Autriche en 1914, après l’assassinat de son oncle l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche. Charles accède ensuite au trône en 1916, après la mort de l'empereur.Après la Première Guerre mondiale, en 1918, les Habsbourg sont déposés tandis que l’Empire d’Autriche-Hongrie est divisé en plusieurs nations indépendantes : l’Autriche, la Tchécoslovaquie, la Hongrie et l’État des Slovènes, Croates et Serbes principalement. Charles et Zita sont alors forcés de s’exiler en Suisse puis à Madère, où Charles meurt en 1922. Pendant son veuvage et alors qu’elle n’a que 29 ans, Zita et son fils Otto deviennent des symboles d’unité pour la dynastie exilée. Fervente catholique, Zita reste fidèle à la mémoire de son mari et élève ses huit enfants dans les traditions des Habsbourg. Son procès de béatification, ouvert le 10 décembre 2009, est en cours.

Pages équivalentes