Antoine Pottier (1849-1923)

Image non encore disponible
Pays :Belgique
Langue :français
Naissance :1849
Mort :Rome, 1923
Note :
Prêtre catholique. - Professeur de théologie morale au grand séminaire de Liège de 1879 à 1902, puis professeur "ad interim" d'économie sociale au Collège léonin de Rome. - Favorable à la démocratie, il animait l'Union démocratique de Liège et fut l'un des théoriciens du christianisme social
ISNI :ISNI 0000 0001 0844 4181

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Antoine Pottier (1849-1923)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'Église et la démocratie chrétienne : trois études sur l'encyclique ″Graves de communi re″ / G. Goyau, G. Toniolo, A. Pottier, 1901
  • GDEL

Biographie Wikipedia

  • Antoine Pottier, né à Spa le 22 février 1849 et mort à Rome le 24 novembre 1923, est un prêtre catholique et homme politique belge considéré comme l'un des figure de proue du catholicisme social et de la démocratie chrétienne en Belgique. Défendant le rôle des coopératives, du syndicalisme, du juste salaire et l’actionnariat ouvrier, ses prises de position, entrainant une partie du jeune clergé dans ce qu'on appelle « le pottierisme », lui valent l'opposition des milieux conservateurs.Après la mort de son principal soutien, l'évêque de Liège Victor-Joseph Doutreloux en 1901, il cesse ses activités politiques à la demande de la hiérarchie ecclésiastique et s'exile alors à Rome où il est responsable d'une chaire de sciences sociales de 1905 à 1915. Il est élevé à la dignité de prélat domestique du pape Pie X en 1913.

Pages équivalentes