Lydia Koidula (1843-1886): pseudonyme individuel

Pays :Estonie
Langue :estonien
Sexe :féminin
Naissance :Kirikumõisa (Estonie), 24-12-1843
Mort :Cronstadt (Russie), 11-08-1886
Note :
Poètesse et dramaturge. - Fille de l' écrivain journaliste Johann Voldemar Jannsen 1819-1890. - Elle épousa en 1873 Eduard Michelson (1845-1907). - Prénoms complets : Lydia Emilie Florentine
Domaines :Littératures
Autres formes du nom :Lidiia Koidoula (1843-1886) (russe)
Lidiâ Kojdula (1843-1886) (russe)
Лидия Койдула (1843-1886) (russe)
ISNI :ISNI 0000 0001 0902 2490

Ses activités

Auteur du texte4 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Lydia Koidula (1843-1886)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Mu isamaa on minu arm / L. Koidula, 1978
    Èstonskie poèty : Lidiâ Kojdula : izbrannoe, 1950
  • Ouvrages de reference : Eesti nõukogude entsüklopeedia, Tallinn, 1968-1978
    Eesti elulood, 2000
    Tõed ja tõdemused / Malle Salupere, 1998 (contient l'arbre généaologique de Lydia Koidula)
    Eesti entsüklopeedia, 2000
    Eesti jirjanike leksikon, 2000
    BSE
    Bibliothèque nationale d'Estonie : donne comme pseudonyme Johann Jannsen
  • Catalogues de la BnF : BnF Service finno-ougrien, balte, 2010-04-03
    BN Cat. gén. suppl. : Koidoula, Lidiia

Autres formes du nom

  • Lidiia Koidoula (1843-1886) (russe)
  • Lidiâ Kojdula (1843-1886) (russe)
  • Лидия Койдула (1843-1886) (russe)

Biographie Wikipedia

  • Lydia Emilie Florentine Jannsen (née le 24 décembre 1843 et morte le 11 août 1886), connue par son nom de plume de Lydia Koidula est une poétesse estonienne. Son surnom signifie « Lydia de l'Aube » en estonien. Il lui fut donné par l'écrivain Carl Robert Jakobson.L'écriture en Estonie, comme partout ailleurs en Europe, n'est pas considérée comme une carrière convenable pour une jeune femme respectable dans le milieu du XIXe siècle. La poésie de Koidula et ses écrits dans le journal de son père, Johann Voldemar Jannsen (1819-1890) sont restés anonymes. En dépit de cela, elle est une des figures littéraires majeures et la fondatrice du théâtre estonien. Elle fut une amie proche de Carl Robert Jakobson (1841-1882) ainsi que de Friedrich Reinhold Kreutzwald (1803-1882), auteur de Kalevipoeg (Le Fils de Kalev), l'épopée nationale estonienne.

Pages équivalentes