Knut Schmidt-Nielsen

Langue :anglais
Note :
Professeur de physiologie au Département de zoologie de Duke University (en 1990)
Autre forme du nom :Knut Schmidt- Nielsen
ISNI :ISNI 0000 0001 1081 0937

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Physiologie animale

    adaptation et milieux de vie

    Description matérielle : 1 vol. (VII-611 p.)
    Description : Note : Traduction de la 5ème édition en langue anglaise. - La couverture porte en plus : "2e cycle, CAPES, agrégation. - Notes bibliogr.
    Édition : Paris : Dunod , 1998
    Traducteur : Virginie Joulia-Giroflet, Jacqueline Souchon

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37547872s]
  • Animal physiology

    adaptation and environment

    4th ed.
    Description matérielle : 602 p.
    Description : Note : Bibliogr. dispersée. Index
    Édition : Cambridge (Mass.) ; New York ; Port Chester : Cambridge university press , 1990

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37364756m]
  • Animal physiology

    adaptation and environment

    5th ed.
    Description matérielle : VIII-607 p.
    Description : Note : Bibliogr. à la fin de chaque chap. Index
    Édition : Cambridge ; New York ; Melbourne : Cambridge university press , cop. 1997

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb375109377]

Éditeur scientifique1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Animal physiology : adaptation and environment / Knut Schmidt-Nielsen, 1990

Autre forme du nom

  • Knut Schmidt- Nielsen

Biographie Wikipedia

  • Knut Schmidt-Nielsen (24 septembre 1915 – 25 janvier 2007) est un biologiste américain spécialiste de la physiologie comparée. Il a découvert la fonction des glandes à sel chez les reptiles marins et les oiseaux. C'est au travers de l'étude de la physiologie des espèces faisant face aux conditions des déserts qu'il a étudié la régulation du sel chez les vertébrés. On le considère comme le père de l'écophysiologie.

Pages équivalentes