Merton H. Miller (1923-2000)

Country :États-Unis
Language :anglais
Gender :masculin
Birth :Boston (Mass.), 16-05-1923
Death :Chicago (Ill.), 03-06-2000
Note :Économiste. - Professeur, Graduate school of business, University of Chicago, Ill. (en 1986). - Prix Nobel d'économie (1990)
ISNI :ISNI 0000 0001 1691 7911

Occupations

Auteur du texte2 documents

  • Financial innovations and market volatility

    Material description : XII-288 p.
    Note : Note : Bibliogr. à la fin de chaque ch. Index
    Edition : Cambridge (Mass.) ; Oxford : Blackwell , 1991

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37376962s]
  • Macroeconomics

    a neoclassical introduction

    Material description : XVI-367 p.
    Note : Note : Bibliogr. à la fin de chaque section. Index
    Edition : Chicago ; London : University of Chicago press , 1986

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37354595r]

Éditeur scientifique1 document

  • Essays in economic semantics

    Material description : In-16 (20 cm), [VIII-] 304 p., couv. ill. [Acq. 1786-68]
    Note : Note : Norton library
    Edition : New York : W. W. Norton and C̊ , [cop. 1967]
    Auteur du texte : Fritz Machlup (1902-1983)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33085316v]

Documents about this author

Documents about the author Merton H. Miller (1923-2000)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Selected works of Merton H. Miller : a celebration of markets / ed. by Bruce D. Grundy, 2002
  • Ouvrages de reference : Monde, 2000-06-07
  • Catalogues de la BnF : BN cat. gén. 1960-1969

Wikipedia Biography

  • Merton Miller (Boston (Massachusetts), 16 mai 1923 - Chicago (Illinois), 3 juin 2000) est un économiste américain. Il est co-récipiendaire du prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel de 1990. Merton Miller et l'économiste italo-américain Franco Modigliani ont jeté les bases de la finance d'entreprise moderne en publiant dans l'American Economic Review de juin 1958 un article intitulé The Cost of Capital, Corporation Finance and the Theorie of Investment. Ils y affirment dans un théorème que, dans un monde dépourvu d'impôt et exonéré de coût de transaction, la valeur de l'actif économique est indépendante de la façon dont cet actif économique est financé que ce soit par dettes ou capitaux propres. En 1963, ils adaptent ce théorème par l'intégration de la notion de la fiscalité des entreprises. Dans ce cadre là, ils démontrent que la valeur de l'actif économique de l'entreprise endettée est égale à la valeur de l'actif économique d'une entreprise non endettée majorée de la valeur actuelle de l'économie d'impôt liée à la déductibilité fiscale des intérêts de la dette. En 1977, Miller seul publie un nouvel article qui intègre cette fois-ci dans le raisonnement, non seulement la notion de fiscalité des entreprises, mais aussi la fiscalité des particuliers investisseurs. Dans cette optique, l'économiste montre que la prise en compte de ces deux fiscalités permet de démonter les mêmes conclusions que celles produites en 1958, à savoir que la manière de financer un actif économique par endettement ou capitaux propres n'a pas d'influence sur la valeur de cet actif économique.

Closely matched pages