Clinton Hart Merriam (1855-1942)

Country :États-Unis
Language :anglais
Birth :1855
Death :1942
Note :Naturaliste, zoologiste
ISNI :ISNI 0000 0000 8365 3883

Occupations

Auteur du texte1 document

  • Selected works of Clinton Hart Merriam

    Material description : Pagination multiple.47 f. de pl.
    Edition : New York : Arno press , 1974
    Préfacier : Keir Brooks Sterling

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb373731489]

Éditeur scientifique1 document

  • The dawn of the world

    myths and tales of the Miwok indians of California

    Reprod. en fac-sim.
    Material description : 273 p.
    Edition : Lincoln (Neb.) ; London : University of Nebraska press-Bison Books , 1993
    Postfacier : Lowell John Bean

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391822861]

Documents about this author

Documents about the author Clinton Hart Merriam (1855-1942)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Selected works of Clinton Hart Merriam / introd. by Keir B. Sterling, 1974

Wikipedia Biography

  • Clinton Hart Merriam est un zoologiste américain, né le 5 décembre 1855 à New York et mort le 19 mars 1942 à Berkeley (Californie).Son père, Clinton Levi Merriam, est un homme d’affaires et un banquier qui, brièvement, de 1871 à 1875 a siégé au Congrès américain dans les rangs des Républicains.Très tôt, il rencontre Spencer Fullerton Baird (1823-1887) grâce à son père. C’est grâce à l’entremise de Baird que le jeune Merriam peut, durant l’été 1872, participer à une mission de recherche dans le Yellowstone.Il fait des études à la Sheffield Scientific School de l’Université Yale de 1873 à 1874 puis à l’École de médecine et de chirurgie de New York de 1877 à 1879. Il obtient son titre de docteur en 1879.Jusqu’en 1885, il exerce la médecine à New York et se spécialise en gynécologie. En parallèle, il continue d’étudier les mammifères et les oiseaux. Il participe comme naturaliste à l’expédition du SS Proteus à Terre-Neuve-et-Labrador. Durant l’été 1885, il visite les muséums et des collections privées en Europe.Il devient ornithologue pour le ministère de l’Agriculture de 1885 où il est chargé de collecter des informations sur les espèces nuisibles. Puis à partir de l’année suivante jusqu’en 1890, il dirige le département d’ornithologie et de mammalogie économique au sein de ce même ministère. De 1890 à 1910, il dirige le service de recherche de biologie toujours dans le même organisme. En 1899, il aide le magnat des chemins de fer, Edward Henry Harriman (1848-1909), à organiser un voyage d'exploration des côtes de l'Alaska.Il fait des recherches originales sur la biogéographie et la distribution des espèces nord-américaines. Il émet l’hypothèse que la température permet d’expliquer la répartition de la faune de ce continent. Lui et son équipe font paraître leurs résultats dans la série North American Fauna à partir de 1889 et dans d’autres publications. Ces recherches le mènent à travailler également sur la flore. Il démissionne en 1910 alors que le Congrès fait pression pour que son service prenne en charge le contrôle des espèces nuisibles ou indésirables. Il passe le reste de sa vie à étudier les mammifères, principalement les ours ainsi qu’à transcrire le vocabulaire de tribus amérindiennes de Californie en train de s’éteindre.Merriam dirige l'American Ornithologists' Union de 1900 à 1903.

Closely matched pages