BnF
BnF

Antoine de Jussieu (1686-1758)

Image from Gallica about Antoine de Jussieu (1686-1758)
Country :
Language :
Gender :
masculin
Birth :
06-07-1686
Death :
22-04-1758
Note :
A aussi écrit en latin
Docteur en médecine (Montpellier, 1707 et Paris, 1710). - Botaniste, successeur de Tournefort comme professeur au jardin du roi
ISNI :

Occupations

Éditeur scientifique3 documents1 digitized document

Loading information

Auteur du texte1 document

  • Corps législatif. Conseil des Cinq-Cents. Discours prononcé par Jussieu, président de l'Institut national, en présentant au Corps législatif les travaux de l'Institut pendant l'an VII. Séance du 4e jour complémentaire an VII

    Material description : In-8 °. Pièce
    Edition : vendémiaire an VIII (Paris,) Impr. nationale
    Autre : Armand-Gaston Camus (1740-1804)
    Éditeur scientifique : France. Conseil des Cinq-Cents

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363580491]
Loading information

Pages in data.bnf.fr

Related authors

Membre de

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Appendices ad Josephi Pitton Tournefort "Institutiones rei herbariae" / ab Antonio de Jussieu, 1719
    [Affiche d'ouverture du cours de botanique d'Antoine de Jussieu au Jardin royal des plantes, 9 juin 1732.]
  • Ouvrages de reference : Berthelot
    DBF
    Hoefer
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Variant of the name

  • Antonius de Jussieu (1686-1758)

Wikipedia Biography

  • Antoine de Jussieu est un botaniste et médecin français. Il a, entre autres, expérimenté l'effet de certains plantes contre les fièvres. Antoine, frère de Bernard et de Joseph, entreprend d'abord des études de théologie avant de découvrir la botanique. Il décide alors d'entreprendre des études de médecine à Montpellier. Sa passion le conduit à herboriser en Normandie et en Bretagne. Ce sont ces recherches qui le font remarquer par Guy Fagon, médecin du roi et surintendant du Jardin du roi. Fagon le recommande pour le poste de professeur de botanique du Jardin du roi, laissé vacant par la mort de Tournefort en 1709, dont Antoine était un grand admirateur. En 1718, il devient membre de la Royal Society. Antoine de Jussieu est admis à l'Académie des sciences en 1711. Pierre Baux deviendra son correspondant à l'Académie en 1757. En 1716, Fagon lui confie une mission en Espagne et au Portugal afin d'y recueillir des plantes. Antoine demandera à son frère Bernard de l'accompagner. À son retour, il fait paraître dans les Mémoires de l'Académie des sciences la relation de son voyage. Peu de temps après, il est chargé du cours de matière médicale à la Faculté de médecine de Paris. Son enseignement fera l'objet d'une publication posthume, en 1772, intitulé le Traité des vertus des plantes. C'est Antoine de Jussieu qui, en 1720, permet l'introduction du caféier dans les Antilles. Parallèlement à son activité de botaniste, de Jussieu n'a jamais cessé d'exercer la médecine. Cette double spécialité lui permet d'expérimenter l'intérêt de nombreuses espèces comme l'écorce de quassia, une Simaroubacée, contre les fièvres.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014