Srīnivāsa Rāmānuja Aiyaṅgār (1887-1920)

Country :Inde
Language :anglais
Gender :masculin
Birth :Erode, Tamil Nadu (Inde), 22-12-1887
Death :Madras (Inde), 26-04-1920
Note :Écrit aussi en anglais
Mathématicien. - A fait des études à Cambridge, GB (1914-1919). - Professeur de mathématiques, Government college, Kumbakonam, Tamil Nadu, Inde
Variants of the name :Shrînivasa Aiyengar (1887-1920)
Śhrînivasan Râmânujan (1887-1920)
Ramanudzhan Aiengar (1887-1920)
See more
ISNI :ISNI 0000 0001 2125 2846

Occupations

Auteur du texte6 documents

  • Chapter 9 of Ramanujan's second note book

    infinite series identities, transformations and evaluations

    Material description : VII-83 p.
    Note : Note : Bibliogr. p. 76-83
    Edition : Providence : American mathematical society , cop. 1983
    Éditeur scientifique : Bruce C. Berndt

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb373865904]
  • Collected papers of Srinivasa Ramanujan. Edited by G. H. Hardy, P. V. Seshu Aiyar and B. M. Wilson

    Edition : Cambridge, University press , 1927. In-4°, XXXVI-356 p. [Ech. int. 24025] -IVa-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32554745d]
  • Notebooks of Srinivasa Ramanujan

    [Facsim. ed.]
    Material description : 2 vol. (351, 393 p.)
    Note : Note : Distribué pour le Tata institute of fundamental research, Bombay par Springer-Verlag en 1984 d'après la nouvelle page de titre insérée dans l'ouvrage
    Edition : Bombay : Tata institute of fundamental research , 1957

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374043286]
  • Ramanujan

    letters and commentary

    Material description : XIV-347 p.-[1] p. de front.
    Note : Note : Bibliogr. p. 323-334. Index
    Edition : [Providence (R.I.)] : American mathematical society , 1995
    Éditeur scientifique : Bruce C. Berndt

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37516020g]
  • Ramanujan's notebooks

    Material description : 5 vol. (X-357, IX-359, XI-510, XII-451, XIII-624 p.)
    Note : Note : Bibliogr. et index à la fin de chaque vol.
    Edition : New York ; Berlin ; Heidelberg [etc.] : Springer , cop. 1985-cop. 1998
    Éditeur scientifique : Bruce C. Berndt

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37356320s]

Documents about this author

Documents about the author Srīnivāsa Rāmānuja Aiyaṅgār (1887-1920)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Srinivasa Ramanujan : the lost notebook / introd. G. E. Andrews, 1988
  • Ouvrages de reference : BEPI, 1991
    Dict. of natl. biography / ed. by S.P. Sen, 1974
    Dict. de la civilisation indienne / Louis Frédéric, 1987
  • Catalogues de la BnF : BnF Service indien

Variants of the name

  • Shrînivasa Aiyengar (1887-1920)
  • Śhrînivasan Râmânujan (1887-1920)
  • Ramanudzhan Aiengar (1887-1920)
  • Srinivasa Iyengar Ramanuja Iyengar (1887-1920)
  • Srinivasa Iyengar Ramanuja Iyengar (1887-1920)
  • Srinivasa Ramanujan (1887-1920)
  • Srinivasa Ramanujan (1887-1920)
  • Srinivasa Ramanujan Aiyangar (1887-1920)
  • Srinivasa Ramanujan Aiyangar (1887-1920)
  • Srinivasa Ramanujan Aiyangar (1887-1920)

Wikipedia Biography

  • Srinivâsa Aiyangâr Râmânujan, en tamoul : ஸ்ரீனிவாஸ ஐயங்கார் ராமானுஜன் , (22 décembre 1887 – 26 avril 1920) est un mathématicien indien.Né en Inde, dans une famille de brahmanes pauvre et orthodoxe,il était autodidacte et resta toujours très autonome. Il apprit les mathématiques à partir de deux uniques livres qu'il s'était procurés avant ses 15 ans : La Trigonométrie plane de S. Looney, et Synopsis of Elementary Results in Pure Mathematics de S. Carr qui contenait une liste de quelque 6 000 théorèmes sans démonstration. Ces deux ouvrages lui permirent d'établir une grande quantité de résultats sur la théorie des nombres, les fonctions elliptiques, les fractions continues et les séries impropres, tout en créant son propre système de représentation symbolique pour arriver à ces résultats. Jugeant son entourage académique dépassé, il publia plusieurs articles dans les journaux mathématiques indiens et tenta alors d'intéresser les mathématiciens européens à son travail par des lettres qu'il leur envoyait.Une lettre de 1913 à Godfrey Harold Hardy contenait une longue liste de formules et de théorèmes sans démonstration. Hardy considéra tout d'abord cet envoi inhabituel comme une supercherie, puis – interpellé par l'étrangeté de certains théorèmes – en discuta longuement avec John Littlewood pour aboutir à la conviction que son auteur était certainement un . Hardy lui répondit et invita Ramanujan à venir en Angleterre ; une collaboration fructueuse, en compagnie de Littlewood, en résulta.Hardy déclara, à propos de certaines formules qu'il ne pouvait comprendre, qu' Hardy aimait classer les mathématiciens sur une échelle de 1 à 100. Il s'attribuait 25, donnait 30 à Littlewood, 80 à David Hilbert et 100 à Ramanujan.Tourmenté toute sa vie par des problèmes de santé, Ramanujan vit son état empirer en Angleterre ; il retourna en Inde en 1919 et mourut peu de temps après à Kumbakonam (à 260 km de Madras) à l'âge de 32 ans. Il laissa derrière lui des livres entiers de résultats non démontrés (appelés Cahiers de Ramanujan) qui continuent d'être étudiés au début du XXIe siècle.Ramanujan travailla principalement en théorie analytique des nombres et devint célèbre pour ses formules sommatoires impliquant des constantes telles que π et e, des nombres premiers et la fonction partage d'un entier obtenue avec Godfrey Harold Hardy.Ramanujan avait un raisonnement très rapide, ce qui faisait dire à certains de ses contemporains qu'il était un mathématicien « naturel », voire un génie.

Closely matched pages