James Binney

Country :Grande-Bretagne
Language :anglais
Gender :masculin
Note :Astronome. - En poste au Merton college and Dept. of physics, Oxford university, GB (en 1987)
ISNI :ISNI 0000 0001 1069 9247

Occupations

Auteur du texte4 documents

  • Galactic astronomy

    Material description : XIII-796 p.
    Note : Note : Bibliogr. p. 745-776. Index
    Edition : Princeton, NJ : Princeton University Press , cop. 1998

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37546652c]
  • Galactic dynamics

    Material description : XV-733 p.
    Note : Note : Notes bibliogr. à la fin des chap. Index
    Edition : Princeton : Princeton university , 1987

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37374471w]
  • Galactic dynamics

    2nd ed.
    Material description : 1 vol. (XVI-885 p.)
    Note : Note : Bibliogr. p. 842-856
    Edition : Princeton : Princeton university press , cop. 2008

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41219425s]
  • The physics of quantum mechanics

    Material description : 1 vol. (XIII-392 p.)
    Note : Note : Notes bibliogr.
    Edition : Oxford : Oxford university press , 2014

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb437553156]

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

  • This experimenting space presents innovating visualizations of data.bnf.fr data: diagrams, timelines, maps. This data is available and freely usable (Open license), in RDF or JSON.

Sources and references

Sources

Wikipedia Biography

  • James Jeffrey Binney, né en 1950, est un astrophysicien britannique, membre de la Royal Society ainsi que de la Physical Society of London. Actuellement (2010), il est professeur de physique à l'université d'Oxford, où il dispose d'un poste au sous-département de physique théorique de même qu'un poste de professeur au Merton College. Binney est principalement connu pour son travail théorique sur l'astrophysique galactique et extra-galactique, mais il a également produit un grand nombre de contributions dans des domaines extérieurs à l'astrophysique.

Closely matched pages