Apollonius de Perga (0262?-0190? av. J.-C.)

Image from Gallica about Apollonius de Perga (0262?-0190? av. J.-C.)
Country :Grèce
Language :grec ancien (jusqu'à 1453)
Gender :masculin
Birth :- 262
Death :- 190
Note :
Mathématicien, astronome, astrologue
Variants of the name :Apollonius Pergaeus (0262?-0190? av. J.-C.) (latin)
̓Apollṓnios ho Pergaîos (0262?-0190? av. J.-C.)
Ἀπολλώνιος ὁ Περγαῖος (0262?-0190? av. J.-C.)
See more
ISNI :ISNI 0000 0001 0905 1339

Occupations

Auteur du texte47 documents5 digitized documents

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Conics. Books V to VII. The Arabic translation of the lost Greek original... / Apollonius ; ed. with translation and comment. by G. J. Toomer, 1990
  • Ouvrages de reference : GDEL : Apollonios ou Apollonius de Perga
    Clavis SGL : Apollonius Pergaeus
    Encycl. Grèce
    LCNA, 1986 : Apollonius, of Perga
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Apollonius de Perga

Variants of the name

  • Apollonius Pergaeus (0262?-0190? av. J.-C.) (latin)
  • ̓Apollṓnios ho Pergaîos (0262?-0190? av. J.-C.)
  • Ἀπολλώνιος ὁ Περγαῖος (0262?-0190? av. J.-C.)
  • Apollonios de Perga (0262?-0190? av. J.-C.)
  • Apollonius de Perge (0262?-0190? av. J.-C.)
  • Apollonio di Perge (0262?-0190? av. J.-C.)
  • Apollonius (0262?-0190? av. J.-C.)
  • Abulūnyūs (0262?-0190? av. J.-C.) (arabe)
  • أبلونيوس (0262?-0190? av. J.-C.) (arabe)

Wikipedia Biography

  • Apollonios de Perga ou Apollonius de Perge (en grec ancien Ἀπολλώνιος / Apollốnios, v. 262 – v. 190 av. J.-C.) était un géomètre et astronome grec. Il serait originaire de Pergé (ou Perga, ou encore Pergè actuelle Aksu en Turquie).Apollonios est célèbre pour ses écrits sur les sections coniques. C’est aussi lui qui donna à l’ellipse, à la parabole, et à l’hyperbole les noms que nous leur connaissons. On lui attribue en outre l’hypothèse des orbites excentriques pour expliquer le mouvement apparent des planètes et la variation de vitesse de la Lune.Vitruve indique que l’araignée (l’astrolabe plan) aurait été inventée par Eudoxe de Cnide ou Apollonios.Pappus d’Alexandrie a donné des indications sur une série d’ouvrages d’Apollonios perdus qui permirent la déduction de leurs contenus par les géomètres de la Renaissance. Sa méthode novatrice et sa terminologie, spécialement dans le domaine des coniques, a influencé plusieurs mathématiciens postérieurs dont François Viète, Kepler, Isaac Newton et René Descartes. Une anecdote sur Apollonios raconte qu’il a été est atteint d’une véritable fièvre isopséphique, donnant une méthode pour calculer la valeur d’un vers d’Homère non pas seulement en additionnant les lettres qui le composent mais en les multipliant.

Closely matched pages