Auguste (empereur romain, 0063 av. J.-C.-0014)

Image from Gallica about Auguste (empereur romain, 0063 av. J.-C.-0014)
Language :latin
Birth :- 23-09-0063
Death :19-08-0014
Variants of the name :Augustus (empereur romain, 0063 av. J.-C.-0014) (latin)
Caesar Augustus (0063 av. J.-C.-0014)
Caius Julius Caesar Octavianus Augustus (0063 av. J.-C.-0014)
ISNI :ISNI 0000 0001 2122 7317

Occupations

Auteur du texte15 documents

  • Récit autobiographique présentant les principaux faits du règne de l'empereur Auguste, rédigé vers 23 av. J.-C. et retouché en 13 ap. J.-C. Rédigé en latin et accompagné d'une traduction grecque. - Également appelé "Monumentum Ancyranum" du nom du temple d'Ancyre où fut retrouvée une inscription conservant ce récit

  • Gli atti compiuti e i frammenti delle opere

    Material description : 726 p.
    Note : Note : Textes en grec et en latin avec la trad., l'introd. et les notes en italien. - Bibliogr. p. [83]-141. Index
    Edition : Torino : UTET , 2003
    Éditeur scientifique : Luciano De Biasi, Anna Maria Ferrero

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39136447m]
  • Augusti rerum a se gestarum indicem, cum graeca metaphrasi

    Material description : 1 vol. (XXV-135 p.)
    Edition : Gottingae : sumptibus Dieterichianis , 1873
    Éditeur scientifique : Theodor Bergk (1812-1881)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30038682r]
  • Caesaris Augusti index rerum a se gestarum sive Monumentum ancyranum. Ex reliquiis graecae interpretationis restituit Joannes Franzius, commentario perpetuo instruxit A. W. Zumptius

    Edition : Berolini, G. Reimeri , 1845. In-4°, 120 p., pl.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31741946k]
  • Caesaris Augusti Index rerum a se gestarum, sive Monumentum ancyranum ex reliquiis graecae interpretationis restituit Joannes Franzius, commentario perpetuo instruxit A. W. Zumptius

    Edition : Berolini, G. Reimer , 1845. In-4°, 120 p., pl.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31741947x]

Autorité émettrice de monnaie2 documents2 digitized documents

  • monnaie , dupondius

    Technical description : monnaie , dupondius
    Note : Technique de l'image : frappe
    Note : Ancien fonds 2759 E
    Cote : BNF Richelieu Monnaies, médailles et antiques exemplaire unique Reprod. 73 A 24989-90
    monnaie , dupondius
    Edition : Nîmes , 10-14/15 av. J.-C.

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb386395449]
  • monnaie , sesterce

    Technical description : monnaie , sesterce
    Note : Technique de l'image : frappe
    Note : BNC 1702
    Cote : BNF Richelieu Monnaies, médailles et antiques exemplaire unique Reprod. 76 B 72347-72348
    monnaie , sesterce
    Edition : Lyon , 10/14

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38639555z]

Documents about this author

Documents about the author Auguste (empereur romain; 0063 av. J.-C.-0014)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Res gestae divi Augusti : ex monumentis Acyrano et Apolloniensi / edidit Theodor Mommsen, 1970 [reprod. de l'éd. de 1883]
  • Ouvrages de reference : GDEL
    Clavis SGL : Augustus imperator
    Méditerranées (2010-03-15) (This site has been archived by the BnF since the 07/04/2008)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Auguste (Caius Julius Caesar Octavianus Augustus), empereur

Variants of the name

  • Augustus (empereur romain, 0063 av. J.-C.-0014) (latin)
  • Caesar Augustus (0063 av. J.-C.-0014)
  • Caius Julius Caesar Octavianus Augustus (0063 av. J.-C.-0014)

Wikipedia Biography

  • Auguste, né sous le nom de Caius Octavius le 23 septembre 63 av. J.-C. à Rome, d'abord appelé Octave puis Octavien, porte le nom de Imperator Caesar Divi Filius Augustus à sa mort le 19 août 14 ap. J.-C. à Nola. Il est le premier empereur romain, du 16 janvier 27 av. J.-C. au 19 août 14 ap. J.-C.Issu d'une ancienne et riche famille de rang équestre appartenant à la gens plébéienne des Octavii, il devient fils adoptif posthume de son grand-oncle maternel Jules César en 44 av. J.-C., peu après l'assassinat de ce dernier. Avec Marc Antoine et Lépide, il fonde le Second triumvirat afin de défaire les assassins de César. Après leur victoire à Philippes, les triumvirs se partagent le territoire de la République romaine et gouvernent en tant que dictateurs militaires. Le triumvirat est finalement dissous à cause des ambitions grandissantes de chacun de ses membres. Lépide est envoyé en exil et Marc Antoine se suicide après sa défaite face à Auguste à Actium, en 31 av. J.-C., laissant ce dernier seul maître de l'Empire romain.Après la dissolution du Second triumvirat, Auguste restaure les institutions républicaines, mais en apparence seulement. Bien qu'en théorie il rétablit les prérogatives du Sénat, des magistrats et des assemblées législatives, dans les faits il conserve un pouvoir autocratique et continue de gouverner comme un dictateur militaire. Auguste s'empare peu à peu légalement de pouvoirs qui lui sont conférés à vie par le Sénat, comme le commandement suprême des armées, la puissance tribunitienne ou la fonction de censeur. Il faut plusieurs années à Auguste pour développer un modèle de gouvernement dans lequel l'État républicain est gouverné par lui seul. Il refuse néanmoins de porter un titre monarchique et se baptise plus simplement Princeps Civitatis (« Premier Citoyen »). Le modèle de gouvernement adopte le nom de Principat et constitue la première phase de l'Empire romain.Avec le règne d'Auguste débute pour l'Empire une période de stabilité connue sous le nom de Pax Romana. En dépit de guerres continues aux frontières, qu'elles soient défensives ou agressives, et des longues années de guerres civiles précédant l'accession au pouvoir d'Auguste, le monde romain n'est plus mis en péril par de grandes guerres d'invasion pendant plus de deux siècles. La superficie de l'Empire augmente de façon importante avec les annexions de l'Égypte, de la Dalmatie, de la Pannonie, du Norique et de la Rhétie et les conquêtes en Afrique, en Germanie et en Hispanie. Auguste stabilise les régions frontalières grâce à la création de zones tampons constituées d'états clients et parvient à conclure une paix avec l'empire parthe de façon diplomatique.Auguste réforme le système de taxation, développe les voies de communication en leur adjoignant un réseau officiel de relais de poste, il établit une armée permanente, instaure la garde prétorienne et les services de polices et de pompiers dans Rome. Une grande partie des monuments de la ville sont reconstruits et embellis durant son règne.Auguste meurt en 14 ap. J.-C., à l'âge de 75 ans, probablement de causes naturelles mais des rumeurs font état d'un possible empoisonnement à l'instigation de son épouse Livie. Son fils adoptif Tibère lui succède à la tête de l'Empire.

Closely matched pages