Communauté des Etats indépendants

Pays :intergouvernemental
Création :08-12-1991
Note :
Etablie, à Minsk, par la Biélorussie, la Russie et l'Ukraine. Rejointe à Alma-Ata le 21 décembre 1991 par les autres membres de l'ancienne URSS, la Georgie y adhérant le 23.10.1993. Appelée dans un premier temps Communauté des Etats euro-asiatiques indépendants
Domaines :Science politique
Autres formes du nom :CEI
CIS
Commonwealth of independant States
Voir plus

Ses activités

Voir aussi 1 document

  • Traité de sécurité collective signé le 15 mai 1992 à Tachkent entre 6 États membres de la CEI (Arménie, Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan, Russie et Tadjikistan), auxquels se joignent en 1993 l'Azerbaïdjan, la Biélorussie et la Géorgie

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Communauté des Etats indépendants

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • Vedette non conforme à la liste IFLA des noms d'Etats

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • YIO 1993-1994

Autres formes du nom

  • CEI
  • CIS
  • Commonwealth of independant States
  • Communauté des Etats euro-asiatiques indépendants
  • Comunidad de Estatos independientes
  • Gemeinschaft der unabhängigen Staaten
  • GUS
  • SNG
  • Sodružestvo nezavisimyh Gosudarstv (russe)

Biographie Wikipedia

  • La Communauté des États indépendants (CEI) (russe : Содружество Независимых Государств (СНГ), prononcé Sadroujestvo Nezavissimykh Gassoudarstv ; la CEI est également parfois appelée Confédération des États indépendants) est une entité intergouvernementale composée de 9 des 15 anciennes républiques soviétiques. Conformément à ses instruments constitutifs, les accords de Minsk et d’Alma-Ata, la CEI est dépourvue de personnalité juridique internationale. Pour cette raison, la communauté des anciennes républiques soviétiques n’est pas une organisation internationale au sens strict.La CEI comprend également, dans son cadre, l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) et la Communauté économique eurasiatique (Eurasec). Ces deux organisations ont tendance à prendre leur indépendance vis-à-vis de la CEI, même si les liens sont encore forts (l’octroi d'une personnalité juridique à l’OTSC, permettant l’indépendance de cette dernière par rapport à la CEI, et l’élaboration d'un projet identique pour l’Eurasec). L’objectif de ces deux organisations est de reprendre le processus d’intégration économique et politico-militaire au sein de l’espace post-soviétique, objectif non atteint par la CEI.

Pages équivalentes