Édouard Le Roy (1870-1954)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :18-06-1870
Mort :09-11-1954
Note :
Philosophe. - Mathématicien. - Professeur de philosophie au Collège de France (1921-1941). - Chargé de cours de mathématiques à la Faculté des sciences de Paris (1924-1940). - Prénoms complets : Édouard, Louis, Emmanuel, Julien
ISNI :ISNI 0000 0001 2282 0569

Ses activités

Auteur du texte28 documents

  • Article philosophique paru dans "La quinzaine" (1905), et repris dans "Dogme et critique" (1907)

  • Essai d'une philosophie première

    l'exigence idéaliste et l'exigence morale

    Description matérielle : 2 vol. (880p.)
    Édition : Paris : PUF , 1956-1958

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37510295g]
  • Continu et discontinu

    Description matérielle : 199 p.
    Description : Note : Réunit : "Le continu et le discontinu" par Jacques Chevalier ; "Nombre et géométrie" par Victor Carlhian ; "Continuité et individualité dans la physique moderne" par Louis de Broglie ; "Les structures matérielles secrètes" par G. Urbain ; "Types d'organisation et types formels" par Louis Vialleton ; "De la répétition des précédents judiciaires à la règle de droit coutumière" par Maurice Hauriou ; "Le développement des langues" par A. Meillet ; "Continu et discontinu dans la matière", "Le problème du morcelage" par Edouard Le Roy ; Supplément [par] Magnin, P. Archambault, J. Nanteuil, René [...]grain, Maurice Legendre : "Les idées et les livres"
    Édition : Paris : Libr. Bloud et Gay , 1929 (24 avril 1930)
    Auteur du texte : René Aigrain (1886-1957), Paul Archambault (1883-1950), Louis de Broglie (1892-1987), Jacques Chevalier (1882-1962), Maurice Hauriou (1856-1929), Jacques Nanteuil (1878-1967), Georges Urbain (1872-1938)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33325778s]
  • Cours de mécanique

    Description : Note : Les Cours de Sorbonne. Certificat d'études supérieures de mathématiques générales
    Édition : Paris, Centre de documentation universitaire ; Tournier et Constans, 5, place de la Sorbonne , 1937. (26 mars.) In-4, 267 p., fig., dactylographié. [3579]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb323765609]
  • Cours de mécanique professé à la Faculté des sciences de Paris, par Edouard Le Roy. Fascicules 1, 2, 3, 4

    Description : Note : "Les Cours des Facultés". École de préparation aux examens de l'Université de Paris. Fascicules de sciences. Certificat d'études supérieures de mathématiques générales. 1928-1929
    Édition : Paris, libr. classique R. Guillon , 1929. (10 octobre.) 4 fasc. in-4 avec figures. N° 1, p. 1 à 26 ; n° 2, p. 27 à 58 ; n° 3, p. 59 à 107 ; n° 4, p. 108 à 128. [1784]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb323765593]

Préfacier4 documents

  • Civilisation occidentale, origine, formation et valeur des principes. Préface par Édouard Le Roy,...

    Édition : Paris, Omnium littéraire ; (Rennes, Impr. réunies) , 1957. In-8° (22 cm), 484 p., portrait. 1 500 fr. [D. L. 13340-57] -VIIIb-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb326576451]
  • Déterminisme et indéterminisme

    Description matérielle : XII-251 p.
    Édition : Paris : Presses universitaires de France , 1955
    Auteur du texte : Paulette Destouches-Février

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32024705p]
  • Ecrits et paroles

    Description matérielle : 3 vol. (pagination continue : VIII-234, 235-441, 443-666 p.)
    Édition : Paris : Presses universitaires de France , 1957-1959
    Auteur du texte : Henri Bergson (1859-1941)
    Préfacier : Henri Gouhier (1898-1994)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31799288j]
  • Problèmes et compléments de mécanique, à l'usage des candidats au certificat de mathématiques générales et des élèves de mathématiques spéciales, par Eugène Blanc. Préface par Edouard Le Roy

    Édition : Paris, Gauthier-Villars et Cie, impr.-éditeurs, 55, quai des Grands-Augustins , 1931. (8 septembre.) In-8, XIII-292 p. avec figures. 60 fr. [23]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31822465g]

Rédacteur2 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Édouard Le Roy (1870-1954)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Théorie du potentiel newtonien : leçons professées à la Sorbonne / par H. Poincaré ; réd. par Édouard Le Roy, Georges Vincent, 1899
  • Ouvrages de reference : GDEL
    Les professeurs du Collège de France : dictionnaire biographique : 1901-1939 / Christophe Charle et Eva Telkes, 1988
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. suppl.
    BN Cat. gén. 1960-1969

Biographie Wikipedia

  • Édouard Louis Emmanuel Julien Le Roy (18 juin 1870 à Paris 8e - 9 novembre 1954 à Paris) est un philosophe français.Tardivement entré au lycée, Le Roy prépare le concours d'entrée à l’École normale supérieure où il est reçu en 1892. Agrégé de mathématiques en 1895, il devient docteur en sciences en 1898. Enseignant dans plusieurs lycées, il devient en 1909 professeur de mathématiques au lycée Saint-Louis de Paris. Dès lors, Le Roy prend un étonnant tournant vers la philosophie et la métaphysique. Ami de Teilhard de Chardin et Henri Bergson, ce dernier le choisit pour lui succéder à la chaire de philosophie grecque et latine du Collège de France. Élu membre de l’Académie des sciences morales et politiques en 1919, il succède encore une fois à Bergson à l’Académie française en 1945. Dans le sillon de la quête bergsonnienne, Le Roy s’interrogea notamment sur les rapports entre la science et la morale. Avec Henri Poincaré (qui le critique dans La Valeur de la Science) et Pierre Duhem, il a participé au renouveau que connaissait à son époque la philosophie des sciences. Se basant sur l'intuitionnisme de Bergson pour critiquer les prétentions abusives de la science, il défend un point de vue radicalement conventionaliste et pragmatique. La science n'est faite que de conventions arbitraires ou artificielles dont la seule fin positive est de nous servir de règle d'action. La science n'atteint donc pas la vérité et encore moins le fond des choses. Cet anti-intellectualisme le conduit, dans le domaine de la religion, à privilégier le cœur, le sentiment ou la foi instinctive, et à rejeter les dogmes, la théologie spéculative, les raisonnements abstraits. Cette position lui vaudra l'accusation de modernisme et la mise à l'index de ses œuvres.

Pages équivalentes