BnF
BnF

Wilhelm Traugott Krug (1770-1842)

Image from Gallica about Wilhelm Traugott Krug (1770-1842)
Country :
Allemagne avant 1945
Language :
Birth :
Death :
Note :
Philosophe

Occupations

Auteur du texte19 documents3 digitized documents

  • Entwurf eines neuen Organon's der Philosophie, oder Versuch über die Prinzipien der philosophischen Erkenntniss

    Material description : XXVIII-114 p.
    Edition : 1801 Meissen und Lübben K. F. W. Erbstein

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb306976327]
  • Über das Verhältniss der kritischen Philosophie zur moralischen, politischen und religiösen Kultur des Menschen

    Material description : VIII-269 p.
    Edition : 1798 Jena J. G. Voigt

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30697640v]
  • Über die verschiednen Methoden des Philosophirens und die verschiednen Systeme der Philosophie in Rücksicht ihrer allgemeinen Gültigkeit

    Material description : XIII-53 p.
    Edition : 1802 Meissen K. F. W. Erbstein

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb306976416]
  • Allgemeines Handwörterbuch der philosophischen Wissenschaften

    Material description : 961 p
    Edition : 1970 Bruxelles Culture et civilisation

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35192244r]
  • Allgemeines Handwörterbuch der philosophischen Wissenschaften

    Material description : X-873 p
    Edition : 1970 Bruxelles Culture et civilisation

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35192243d]
Loading information

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Handbuch der Philosophie und der philosophischen Literatur / W. T. Krug, 1969 [reprod. de l'éd. de 1828]
  • BN Cat. gén.

Wikipedia Biography

  • Wilhelm Traugott Krug (1770-1842) fut un philosophe allemand. Né près de Wittemberg, il enseigna la philosophie successivement à Wittemberg, à Francfort-sur-l'Oder, à Kœnigsberg où il remplaça Kant, et enfin à Leipzig. Il s'enrôla en 1813 pour repousser l'invasion française, et combattit énergiquement dans ses écrits, après 1814, les excès du pouvoir absolu : il fut élu en 1833 député de l'Université de Leipzig à la diète saxonne. Parmi ses nombreux écrits, on remarque : Plan d'un nouvel Organon, 1801, où il annonce un système nouveau; Philosophie fondamentale, 1803, où il pose les bases de ce système; Philosophie théorique, 1806-1809, et Philosophie pratique, 1817-1819, ouvrages où il tire les conséquences des principes posés; Histoire de la philosophie ancienne, 1815; Dictionnaire des sciences philosophiques, 1827-1834. Disciple de Kant, Krug tenta de compléter le criticisme et de le rapprocher du bon sens : il prétendait que ni l'idéalisme, ni le réalisme ne satisfont la raison, mais que l'un et l'autre se concilient par l'union originelle de l'être et du savoir dans la conscience : c'est ce qu'il nomme le synthétisme transcendantal. Il s'occupa aussi de questions théologiques : dans ses Lettres sur la perfectibilité des idées religieuses, il soutient la possibilité du progrès en matière de religion.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014