Marie (reine de Hongrie, 1505-1558)

Sexe :féminin
Naissance :Bruxelles, 15-09-1505
Mort :Cigales, Espagne, 18-10-1558
Note :
Fille de Philippe le Beau et de Jeanne la Folle, mariée à Louis II, roi de Hongrie et de Bohême (1522-1526). - Nommée gouvernante générale des Pays-Bas (1531-1555) par son frère Charles Quint
Autres formes du nom :Habsburgi Mária (1505-1558) (hongrois)
Mária királyné (1505-1558) (hongrois)
Marie de Habsbourg (1505-1558)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1475 4258

Ses activités

Auteur du texte1 document

Ancien possesseur1 document1 document numérisé

Dédicataire1 document1 document numérisé

  • Reigles generales de l'Architecture, sur les cincq manières d'edifices, a scauoir, Thuscane, Doricq, Ionicq, Corinthe & Composite, avec les exemples danticquitez, selon la doctrine de Vitruue

    Description matérielle : 1 vol. (72 f.) : texte, gravure sur bois ; in-fol.
    Description : Technique de l'image : estampe. - gravure sur bois
    Note : Au 72e et dernier feuillet imprimé figure l'indication suivante : "Fin de le IIIIe livre d'architect. Sébastien Serlii, translate et imprime en Anvers par Pierre van Aelst"
    Édition : Anvers : Pierre van Aelst , anno 1545
    Auteur ou responsable intellectuel : Vitruve (0090?-0020? av. J.-C.)
    Graveur : Pieter Coecke van Aelst (1502-1550)
    Auteur du texte : Sebastiano Serlio (1475-1554?)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb313544662]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Marie (reine de Hongrie; 1505-1558)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Marie de Hongrie : politique et culture sous la Rennaissance aux Pays-Bas : actes du colloque tenu au Musée royal de Mariemont les 11 et 12 novembre 2005 / édité par Bertrand Federinov et Gilles Docquier, 2008
  • Ouvrages de reference : GDEL
    Mourre, 1986 : Marie d'Autriche
    Révai nagy lexikona, vol. 13
  • Catalogues de la BnF : Correspondance de Marie de Hongrie avec Charles Quint et Nicolas de Granvelle. Tome 1, 1532 et années antérieures / Laetitia Gorter-van-Royen et Jean-Paul Hoyois ; avec la collaboration de Heide Stratenwerth, 2009

Autres formes du nom

  • Habsburgi Mária (1505-1558) (hongrois)
  • Mária királyné (1505-1558) (hongrois)
  • Marie de Habsbourg (1505-1558)
  • Marie (archiduchesse d'Autriche, 1505-1558)
  • Marie de Habsbourg (1505-1558)
  • Marie d'Autriche (1505-1558)
  • Marie de Hongrie (1505-1558)

Biographie Wikipedia

  • Marie d'Autriche, plus généralement appelée Marie de Hongrie, archiduchesse d'Autriche, infante d'Espagne et, par son mariage, reine consort de Hongrie et de Bohême, est née le 15 septembre 1505 au palais du Coudenberg, à Bruxelles, et morte le 18 octobre 1558 à Cigales, en Castille. Elle est l’avant-dernière des six enfants de Philippe le Beau (1478-1506), héritier des Habsbourg, et de Jeanne de Castille, dite « Jeanne la Folle » (1479-1555).Elle devient reine consort de Hongrie et de Bohême de 1522 à 1526, puis gouverneur des Pays-Bas espagnols de 1531 à 1555.Elle grandit aux Pays-Bas auprès de Marguerite d’Autriche. Très jeune, elle est promise en mariage à Louis II de Hongrie mais leur union ne dure que quatre ans en raison de la mort de ce dernier en 1526 sur le champ de bataille contre les Turcs. Comme il n'a pas d’enfant, la couronne revient à son frère Ferdinand qu’elle fait élire roi lors de la régence qu’elle exerce avec difficulté en Hongrie. Après son refus de se remarier, son frère, l'empereur Charles Quint, lui demande de le seconder en tant que gouverneur des Pays-Bas, ce qu'elle fait pendant près de 25 ans. « Homme fort » de l’empereur, Marie de Hongrie a à cœur la prospérité des Pays-Bas, mais aussi de seconder ses frères dans les conflits religieux et territoriaux tout en maintenant le prestige des Habsbourg. Charles Quint lui confère une autonomie presque totale sur les Pays-Bas. Marie s’efforce de financer les guerres entreprises par son frère l’empereur spécialement contre la France mais aussi d'assurer la défense du territoire, de rendre des décisions de justice, de faire appliquer les lois sur la religion avec une inquisition d’État. Elle a aussi pour tâche de s’occuper de l’éducation de ses neveux et nièces.Passionnée par la chasse qu’elle pratique régulièrement, Marie de Hongrie est également férue d’art : musique, peinture, sculpture, littérature et architecture. Son goût pour les arts la conduit à effectuer de nombreuses commandes pour son compte ou bien celui de sa famille, et elle aime suivre en personne l’évolution des travaux, que ce soit la réalisation d’une statue ou bien la construction de châteaux et de fortifications.Éprouvée par toutes ses années de gouvernance et sa santé fragile, Marie de Hongrie annonce, lors de l'abdication de Charles Quint en 1555, son désir de le suivre dans sa retraite en Espagne avec leur sœur Éléonore. Elle meurt moins d’un mois après son frère Charles Quint, en octobre 1558.

Pages équivalentes