Ricardo Rojas (1882-1957)

Pays :Argentine
Langue :espagnol; castillan
Sexe :masculin
Naissance :Tucumán, Argentine, 16-09-1882
Mort :Buenos Aires, 30-06-1957
Note :
Poète et essayiste
Autre forme du nom :Riccardo Rojas (1882-1957) (italien)
ISNI :ISNI 0000 0000 8135 5612

Ses activités

Auteur du texte40 documents1 document numérisé

  • Spectacle : Ollantay

    Paris (France) : Théâtre Sarah-Bernhardt - 04-07-1964

  • Historia de la literatura argentina

    ensayo filosófico sobre la evolución de la cultura en el Plata

    Description matérielle : 9 vol.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Buenos Aires : G. Kraft , 1957

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374095415]
  • Bibliografía de Sarmiento, con prólogo de Ricardo Rojas...

    Description matérielle : Gr. in-8°, L-578 p., portrait
    Description : Note : Universidad nacional de La Plata. Facultad de ciencias jurídicas y sociales. Sección de filosofía y letras
    Édition : Buenos Aires : Coni hnos , 1911
    Éditeur scientifique : Universidad nacional de la Plata. Seccion de filosofia y letras

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb339565188]
  • Ricardo Rojas. Blasón de plata. 3a edición

    Description : Note : Biblioteca contemporánea. 81
    Édition : Buenos Aires, Editorial Losada , 1954. In-16 ; 159 p. [Acq. 2679-57] -VIIIh1-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32580660p]
  • Cartas de Europa

    Description matérielle : 269 p.
    Édition : Barcelona : Sopena , 1908

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37409786p]

Préfacier3 documents

  • Première partie des "Comentarios reales", en 9 livres. - Ouvrage commencé dès 1590, terminé en 1604 et publié à Lisbonne, P. Crasbeeck, en 1609. - Dédié à Catherine de Portugal, duchesse de Bragance, il traite de l'histoire et de la civilisation de l'Empire inca

    Los commentarios reales que tratan del origen de los Incas avec Ricardo Rojas (1882-1957) comme préfacier

  • El Canto popular

    Description : Note : Facultad de filosofia y letras de la Universidad de Buenos Aires. Instituto de literatura argentina. Director : Ricardo Rojas. Sección folk-lore. T. I, n° 1
    Édition : Buenos Aires, impr. y casa editora "Coni" , 1923. In-4°, 33 p., musique

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb325806700]
  • Guía bibliográfica del folklore argentino... [Nota preliminar por Ricardo Rojas.]

    Description : Note : Facultad de filosofía y letras de la Universidad de Buenos Aires. Instituto de literatura argentina. - Sección de bibliografia. Tomo 1
    Édition : Buenos Aires, Impr. de la Universidad , 1942- . - In-8° (23 cm). -Ibis-VIIIa-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32580671b]

Annotateur2 documents

  • Historia de Belgrano y de la independencia argentina, por Bartolomé Mitre... [Noticia preliminar por Ricardo Rojas]

    Description : Note : Biblioteca argentina, 23-26
    Édition : Buenos Aires, librería "La Facultad", de J. Roldán , 1927-1928. 4 vol. in-8°, portraits
    Auteur du texte : Bartolomé Mitre (1821-1906)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb325806731]
  • Martin Fierro

    Description : Note : Biblioteca argentina, vol. 19
    Édition : Buenos Aires, Libreria "La Facultad" , 1934. In-16, XC-267 p., portrait

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32580672p]

Auteur ou responsable intellectuel1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Ricardo Rojas (1882-1957)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Cartas de Europa / Ricardo Rojas, 1908
  • Ouvrages de reference : Espasa Calpe
    LC Authorities (2017-03-31)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Riccardo Rojas (1882-1957) (italien)

Biographie Wikipedia

  • Ricardo Rojas (San Miguel de Tucumán, 16 septembre 1882 – Buenos Aires, 29 juillet 1957) était un écrivain, poète, historien, historien de la littérature, journaliste et pédagogue argentin. Issu de l’une des familles les plus influentes de Santiago del Estero — son père était gouverneur de la province —, il passa son enfance à Antajé, petite localité de la province de Santiago del Estero, puis gagna Buenos Aires afin d'y poursuivre des études universitaires. De 1926 à 1930, sous le deuxième mandat d’Hipólito Yrigoyen, il occupa la fonction de recteur de l’université de Buenos Aires. À partir de 1930, il milita pour le parti Union civique radicale, ce qui lui valut d’être relégué à la Grande Île de Terre de Feu, pour y être incarcéré dans la prison d’Ushuaia. C’est pendant sa détention qu’il entreprit la rédaction d’Archipiélago, ouvrage qui traite de l’histoire des Yagans et des Selknams, de leur religion, et des pensées qu’eut à leur endroit Charles Darwin.Il écrivit des poésies d’allure néoromantique et traditionnelle, et des œuvres de théâtre inspirées de thèmes incas. C’est cependant dans ses ouvrages érudits et dans ses essais qu’il s’illustra surtout, parmi lesquels se détache en particulier sa monumentale Historia de la literatura argentina, en huit volumes. On lui doit également des livres d’investigation historique (dont La Restauración nacionalista, de 1909, l’un de ses ouvrages les plus ambitieux), des chroniques de voyage, et des biographies. Parmi ces dernières, El santo de la espada, livre consacré à José de San Martín, fut porté à l’écran en 1970 par Leopoldo Torre Nilsson. Miguel de Unamuno, Leopoldo Lugones, Manuel Gálvez, Arturo Jauretche et beaucoup d’autres ont tenu sur ses écrits des propos élogieux. En 1952, il fut proposé pour le prix Nobel de littérature. Une rue de Córdoba a été nommée en son honneur, ainsi qu’un centre culturel de l’université de Buenos Aires.

Pages équivalentes