Marc Michel Chapuis et compagnie

Pays :Suisse
Activité commerciale :Imprimeur libraire
Note :
Librairie. - Association formée en juin 1768 par Marc Michel Chapuis (1700-1779), revenu en 1766 de Lausanne, et par Jean Samuel Cailler (1740?-18..?), ex-commis des frères Jacob et Pierre Martin, libraires à Genève (dont le fonds est racheté en juillet 1769). M. M. Chapuis revend sa part à J. S. Cailler en mars 1770. J. S. Cailler ayant été suspendu par les autorités genevoises pour faute professionnelle en déc. 1770, M. M. Chapuis semble avoir repris au moins provisoirement la direction de l'affaire, avec l'aide de Jean Pierre Muzet à partir de 1775, jusqu'à la réintégration officielle de J. S. Cailler (oct. 1777). - J. S. Cailler quitte définitivement Genève pour Paris avant nov. 1791. - En association avec Jean Pierre Heubach (et compagnie), de Lausanne, en 1769-1770 ; avec François Dufart à partir de déc. 1785

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • Libraire. - Natif de Genève (sans lien de parenté avec l'imprimeur lausannois Antoine Chapuis). Associé puis successeur en août 1761 de son parrain Marc Michel Bousquet à Lausanne. En 1765 cède son fonds à François Grasset et revient à Genève où il s'associe en juin 1768 avec Jean Samuel Cailler, ex-commis des frères Jacob et Pierre Martin, sous la raison : "Marc (Michel) Chapuis et compagnie". Revend sa part à J. S. Cailler en mars 1770, mais semble avoir continué un temps à exercer dans le cadre de la société "Marc (Michel) Chapuis et compagnie", laquelle ne se serait dissoute que vers 1791. - En 1769-1770, travaille aussi en association avec Jean Pierre Heubach (et compagnie) de Lausanne

  • Imprimeur-libraire. - Originaire de Cossonay, près de Morges (pays de Vaud) ; reçu habitant de Genève en mai 1768. D'abord commis chez les frères Jacob et Pierre Martin, s'associe en juin 1768 avec Marc Michel Chapuis (1700-1779), revenu de Lausanne, sous la raison : "Marc (Michel) Chapuis et compagnie". Rachètent en juillet 1769 le fonds des frères Martin, en association avec Jean Pierre Heubach (et compagnie), de Lausanne. En mars 1770, J. S. Cailler rachète à M. M. Chapuis sa part de la société "Marc Michel Chapuis et compagnie", mais il est suspendu pour faute professionnelle par le Conseil de Genève en déc. 1770 et ne sera réintégré officiellement qu'en oct. 1777. - M. M. Chapuis semble avoir alors repris la direction de l'affaire, avec l'aide de Jean Pierre Muzet à partir de 1775. En déc. 1785 monte aussi une imprimerie en association avec François Dufart ; il se défait de l'imprimerie en faveur de F. Dufart à la dissolution de leur société (sept. 1787). A peut-être fait faillite peu après. Débiteur de son ex-associé F. Dufart, il quitte Genève pour Paris avant nov. 1791. Attesté en exercice à Paris en 1795, en association avec Gaspard-Joseph Cuchet

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Kleinschmidt
    Bovard-Schmidt
    Livre à Lausanne

Sources sur les imprimeurs-libraires

  • Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810) réalisé par le Service de l'Inventaire rétrospectif des fonds imprimés de la Bibliothèque nationale de France. Dernière édition : Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810), par Jean-Dominique Mellot et Élisabeth Queval, avec la collaboration d'Antoine Monaque. - Paris : Bibliothèque nationale de France, 2004. Notice dans le Catalogue général de la BnF :
    http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391796300

Formations en ligne de l'École nationale des chartes

Pages équivalentes