William Lawrence Brown (1755-1830)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Naissance :07-01-1755
Mort :11-05-1830
Note :
Théologien
ISNI :ISNI 0000 0000 8371 1668

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Considérations sur les rapports qui lient les hommes en société, ou des Élémens de l'organisation sociale

    Description matérielle : In-8, 4-LX-205 p.
    Édition : Paris : Obré , an VIII
    Traducteur : Denis-François Donnant (1769-18..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30166593f]
  • Contenu dans : Verhandeling van Josephus Pap de Fagaras, doctor en hoogleerar in de Wysbegeerte aan het gereformeerd Athenaeum te Vasarhaly. Ter beantwording der vraage door de heeren bezorgeren van het Stolpiaansch legaat voorgesteld in den jaare 1782, op welk een wyze kan best betoogd worden, dat het scheppen van een waereld, waar in het kwaad toegelaaten is, niet strydig zy met de volmaaktheid der godlyke natuur

    Disputatio, de fabrica mundi, in quo mala insunt, naturae Dei perfectissimae haud repugnante.... - [4]

    Description matérielle : VI-268 [i. e. 278] p.
    Description : Note : Erreurs de pagination. - Titre en rouge et noir ; vignette au titre et lettrines gr. sur bois, bandeaux typogr. - La dissertation de J. Pap de Fagaras, qui occupe les p. 1-118 est en latin et a pour titre de départ : "Josephi Pap de Fagaras, philosophiae D. et in ill. Athenaeo reform. Vasarhelyensi professoris disputatio. Qua demonstratur, non esse contra naturam Dei perfectis, simam, effecisse mundum, in quo malo insunt" ; elle est suivie, p. 119-157, de : "Solutio quaestionis, ab illustribus legati Stolpiani administratoribus propsitiae : quâ viâ & ratione optime demonstrari potest, non esse contra naturam Dei perfectissimam, effecisse mundum, in quo mala insunt ?" par J. C. Schwab ; p. 159-184, de : "Dissertatio, in qua disquiritur quanam ratione optime demonstrari possit, perfectissimae Dei naturae non repugnare mundum creare, in quo mala insunt", par H. Ritzema van Lier ; p. [185]-206 [i. e. 216], de : "Verhandeling ter beantwoording van het vraagstuk uit de natuurlyke godgeleerdheid. Op welk eene wyze kan best betoogd worden, dat het scheppen van eene weereld, waar in het kwaad toegelaaten is, niet strydig zy met de volmaaktheid der godlyke natuur..." par Th. Spaan ; et p. 207 [i. e. 217]-268 [i. e. 278], de : "Disputatio de fabrica mundi, in quo mala insunt, naturae Dei perfectissimae haud repugnante ; ad viros clarissimos legati Stolpiani curatores ; liber unus" par W. L. Brown. - Paru également dans le t. 3 de : "Verhandelingen over eenige gewigtige stukken de natuurlyke godgeleerdheid betreffende in het Nederuits en in der Latyn geschreeven om te dingem naa den prys van het Stolpiaansche legaat", publié à la même adresse la même année
    Édition : , 1784

    [catalogue]
  • An essay on the natural equality of men

    on the rights that result from it, and on the duties which it imposes

    [Facsim. ed. with a] new introd. by William Scott
    Description matérielle : XXII-XXI-272 p.
    Édition : London : Routledge-Thoemmes press , 1994
    Préfacier : William Scott

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb356866554]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • An Essay on the natural equality of men / William Lawrence Brown, 1994
  • British Biogr. Index

Pages équivalentes