BnF
BnF

Đình Diệm Ngô (1901-1963)

Country :
Viet Nam
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Death :
01-11-1963
Note :
Homme politique, président de la République du Viet-Nam du Sud (1954-1963)

Occupations

Auteur du texte8 documents

  • Discours. 1954-1957..

    Material description : 15 p., pl., couv. ill
    Edition : 1958 Saigon Présidence de la République, Service de presse

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35125633g]
  • Discours. 1954-1957..

    Edition : Saigon Présidence de la République, Service de presse

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34328532s]
  • Discours. 1954-1957..

    Material description : 34 p., pl., couv. ill
    Edition : 1957 Saigon Présidence de la République, Service de presse

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb351209840]
  • Discours. 1954-1957..

    Material description : 47 p., portr., couv. ill
    Edition : 1956 Saigon Présidence de la République, Service de presse

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35111558c]
  • Pour une meilleure compréhension mutuelle

    Material description : 94 p., pl
    Edition : 1958 Saïgon Service de Presse de la Présidence de la République du Viet-Nam

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35109500s]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Đình Diệm Ngô (1901-1963)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Chín năm máu lưả : dươí chê ́ độ gia đình trị Ngô Ðình Diệm / Nguyệt Ðam và Thâǹ Phong, 1986
  • Mourre, 1986

Variants of the name

  • Ngô Đình Diệm (1901-1963)
  • Ngô Đình Diệm (1901-1963)

Wikipedia Biography

  • Ngô Đình Diệm, né à Huế le 3 janvier 1901, mort à Saïgon le 2 novembre 1963 est un homme politique vietnamien, chef de la République du Viêt Nam de 1954 à 1963. Catholique pratiquant, Ngô Đình Diệm était Mandarin et fils de Grand Mandarin à la Cour impériale de Huế. Son nom de baptême est Jean-Baptiste. Patriote et nationaliste, son régime échouera dans son projet d’indépendance et d'unité du Việt Nam. Luttant contre l'extension. et l'influence communiste dans le pays, Ngô Đình Diệm aura été un personnage clé de l'escalade de la guerre du Việt Nam à cause notamment de son refus, avec l'appui de ses alliés américains, d'organiser le référendum d'autodétermination prévu dans la déclaration finale des Accords de Genève. On lui prêtera la formule : « plutôt la guerre que les camps de rééducation ». Dévot et célibataire, l’épouse de son frère Ngô Đình Nhu lui servait de « Première dame » pendant ses années comme Président de la République du Việt Nam. Il a lui-même contribué à mettre en place cette république, à la suite des Accords de Genève qui avaient mis fin à la Première Guerre d'Indochine. Ngô Đình Diệm était antibouddhiste dans un pays à forte majorité bouddhiste, et anti-communiste alors que le mouvement nationaliste avait en son sein une composante communiste soutenue par l'URSS et la Chine. Davantage porté sur l'idéologique que sur le pragmatisme, il avait, dans le contexte de la "guerre froide", choisi le camp pro-occidental de l'OTAN. Il était donc en parfaite opposition avec Hồ Chí Minh, plus pragmatique qu’idéologique, qui, lors de son séjour en France dans sa jeunesse, avait demandé son admission à l’École d’administration coloniale française, tout en adhérant aux idées du Communisme.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014