Francis Hauksbee (16..-16..)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Naissance :16..
Mort :16..
Note :
Physicien attesté au 17ème siècle
Autre forme du nom :Francis Hawksbee
ISNI :ISNI 0000 0001 1797 8433

Ses activités

Auteur du texte2 documents1 document numérisé

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Experiences physico-mechaniques / traduites de l'anglois de M. Hauksbee par feu M. de Brémond, 1754
  • Ouvrages de reference : Michaud
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Francis Hawksbee

Biographie Wikipedia

  • Francis Hauksbee l'ancien (1666 - 1713), aussi appelé Francis Hawksbee, était un scientifique britannique du XVIIe siècle, membre de la Royal Society. Il est surtout connu pour ses travaux sur l'électricité et la répulsion électrostatique. Vers 1705, Hauksbee découvre que s'il place une petite quantité de mercure dans le verre d'un générateur électrostatique de Otto von Guericke modifié par ses soins (boule de verre entraînée à grande vitesse à l'aide d'une manivelle et d'un disque démultiplicateur), et qu'il évacue l'air de celui-ci, lorsque la boule est chargée par frottement de la main, une lueur devient visible en plaçant sa main près de la boule, à l'extérieur. Cette électroluminescence était suffisante pour permettre de lire. Cela semblait être similaire au feu de Saint-Elme.Il découvre la lumière électrique en même temps que Pierre Polinière.Cet effet est la base de la lampe néon et de la lampe à vapeur de mercure.En 1709, il publie Expériences physico-mécaniques sur divers objets (Physico-Mechanical Experiments on Various Subjects), ouvrage dans lequel est résumé la majeure partie de son œuvre scientifique.

Pages équivalentes