Ûrij Aleksandrovič Levada (1930-2006)

Country :Russie (Fédération)
Language :russe
Gender :masculin
Birth :Vinnitsa (Ukraine), 1930
Death :Moscou, 21-11-2006
Note :
Sociologue. - Spécialiste des études d'opinion. - Directeur du VTSIOM, Centre fédéral d'études de l'opinion publique (en 1993)
Variants of the name :Юрий Александрович Левада (1930-2006)
Iouri Levada (1930-2006)
Youri Levada (1930-2006)
ISNI :ISNI 0000 0001 1057 2131

Occupations

Auteur du texte1 document

  • L'homme soviétique ordinaire

    entre le passé et l'avenir

    Material description : 356 p.
    Edition : Paris : Presses de la Fondation nationale des sciences politiques , 1993
    Traducteur : Alexis Berelowitch, Jacqueline Tordjman

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb356687099]

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : L'homme soviétique ordinaire : entre le passé et l'avenir : enquête / Youri Levada ; trad. du russe par Jacqueline Tordjman et Alexis Berelowitch, 1993
  • Ouvrages de reference : LCNA (CD OCLC), 1993-02
  • Catalogues de la BnF : BnF Service russe

Variants of the name

  • Юрий Александрович Левада (1930-2006)
  • Iouri Levada (1930-2006)
  • Youri Levada (1930-2006)

Wikipedia Biography

  • Iouri Aleksandrovitch Levada (en russe : Юрий Александрович Левада), né le 24 avril 1930 à Vinnytsia (RSS d'Ukraine) et décédé le 16 novembre 2006 à Moscou, est considéré comme le fondateur de la sociologie en Union soviétique, une discipline considérée comme bourgeoise et qui était interdite du temps de Staline.Sa thèse est consacrée aux problèmes sociologiques des religions.Étranger à tout compromis d’ordre politique, il fut longtemps en butte au pouvoir. En 1969, il est limogé de sa chaire à l'université de Moscou et privé de son titre de professeur pour « erreurs idéologiques ». Ses ouvrages sont mis au pilon et il est interdit de publication. En 1972, sous Brejnev, une purge élimine de l’Université quelque 200 sociologues supplémentaires.Iouri Levada continue toutefois d’enseigner, pratiquement dans la clandestinité, jusqu'à l’arrivée au pouvoir de Mikhaïl Gorbatchev. Il entre alors au Centre d'étude de l'opinion publique créé en 1987 suivi de son équipe des années 1960, avec laquelle il était resté en contact.Mais en 2003, mécontent de la publication de certains sondages peu conformes au « politiquement correct », le pouvoir prend le contrôle du Centre. Iouri Levada le quitte avec l’ensemble de ses collaborateurs, pour créer, en toute indépendance, le VTsIOM-A (en anglais : All-Russian Public Opinion Research Center), devenu en mars 2004 le Centre analytique Levada. Il y poursuit des enquêtes d'opinion sur la vie politique et sociale

Closely matched pages