Mercado Común del Sur

Image non encore disponible
Pays :intergouvernemental
Création :31-12-1994
Note :
Communauté économique instituée par le Traité d'Asunción (26-03-1991) signé par l'Argentine, le Brésil, le Paraguay et l'Uruguay et entré en vigueur le 01-01-1995
Domaines :Économie politique. Travail
Autres formes du nom :Common Market of the South
Marché commun du Cône Sud
Marché commun du Sud
Voir plus

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • Codigo del Mercosur

    tratado, protocolos, acuerdos, declaraciones, decisiones, resoluciones, directivas, recomendaciones

    Description matérielle : 8 vol. (8141 p.)
    Édition : Buenos Aires : Ciudad argentina , 1996-1997
    Auteur du texte : Roberto Dromi

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37567909q]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Mercado Común del Sur

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • YIO, 1999/2000

Autres formes du nom

  • Common Market of the South
  • Marché commun du Cône Sud
  • Marché commun du Sud
  • Mercado Común Sudamericano
  • MERCOSUD
  • MERCOSUL
  • MERCOSUR
  • Southern Cone Common Market

Biographie Wikipedia

  • Le Marché commun du Sud, couramment abrégé Mercosur (de l'espagnol Mercado Común del Sur) ou Mercosul (du portugais Mercado Comum do Sul), est une communauté économique qui regroupe plusieurs pays de l'Amérique du Sud.Il est composé de l'Argentine, du Brésil, du Paraguay actuellement suspendu, de l'Uruguay, du Venezuela. La Bolivie a signé son adhésion le 7 décembre 2012 mais il manque les ratifications des pays membres. On trouve également des pays associés tels que le Chili, la Colombie, le Pérou ou l’Équateur.Il fut créé le 26 mars 1991 par le traité d'Asunción qui établit : « La libre circulation des biens, services et des facteurs productifs entre les pays dans l'établissement d'un arsenal externe commun et l'adoption d'une politique commerciale commune, la coordination de politiques macroéconomiques et sectorielles entre les États et l'harmonisation des législations pour atteindre un renforcement du processus d'intégration ».Actuellement, le Mercosur permet la libre circulation des citoyens. Les langues officielles selon l'article 46 du protocole sont l'espagnol et le portugais.Le Mercosur représente 82,3 % du PIB total de l'Amérique du Sud et d'autre part, se constitue comme la zone économique et la plateforme industrielle la plus dynamique et compétitive de tout l’hémisphère sud. Il est considéré comme le 4e bloc économique du monde en termes de volume d'échange.

Pages équivalentes