La reine Pokou

    Langue :akan
    Note :
    Légende de la reine Pokou rapportant des événements liés à l'origine du peuple baoulé. Fuyant au XVIIIe s. devant les ennemis avec son peuple, les Dankari, elle est arrêtée par un fleuve infranchissable. Pour sauver son peuple, elle consent au sacrifice de son fils que demandent les puissances surnaturelles, et s'écrie "Ba Woulé" (l'enfant est mort), nom qui désignera le peuple. - Version des Baoulé de la Côte d'Ivoire et des Ghana
    Autre forme du titre :Légende de la reine qui sacrifie son fils (français)

    Pages dans data.bnf.fr

    Cette page dans l'atelier

    Sources et références

    Voir dans le catalogue général de la BnF

    Sources de la notice

    • Histoire des littératures / Raymond Queneau, 1977 (pour le personnage)
      Notre librairie, n ̊ 86, janvier-mars 1987 p. 9-10
      Encycl. universalis (art. : Baoulé)

    Autre forme du titre

    • Légende de la reine qui sacrifie son fils (français)

    Pages équivalentes