Edwin T. Jaynes

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Note :
Physicien
ISNI :ISNI 0000 0001 1467 6130

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Papers on probability, statistics and statistical physics

    Description matérielle : XXIV-434 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 425-429. Bibliogr. à la fin de chaque chap. Index
    Édition : Dordrecht : D. Reidel , cop. 1983
    Éditeur scientifique : Roger D. Rosenkrantz

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37444379x]
  • Probability theory

    the logic of science

    Description matérielle : XXIX-727 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 705-720. Index
    Édition : Cambridge : Cambridge university press , 2003
    Éditeur scientifique : G. Larry Bretthorst

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb390181392]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Papers on probability statistics and statistical physics / E. T. Jaynes ; ed. by R. D. Rosenkrantz, 1983
  • LCNA (CD OCLC), 1994-09 : Jaynes, E. T. (Edwin T.)

Biographie Wikipedia

  • Edwin Thompson Jaynes (5 juillet 1922 - 20 avril 1998) a été professeur de physique à l'université Washington à Saint-Louis. Il a abondamment écrit au sujet de l'inférence bayésienne et son travail a contribué à en répandre les méthodes là où les statistiques classiques n'étaient pas en état de s'appliquer directement sans dommages financiers ou humains importants, ou tout simplement par mauvais conditionnement des données.Il a contribué à signaler l'importance des travaux de Richard Threlkeld Cox (en) et à les généraliser en montrant que les probabilités pouvaient être vues de façon parfaitement cohérente comme une extension au continu sur [0,1] de la logique à deux valeurs {faux, vrai}. Un théorème fondamental de l'apprentissage inductif démontré par Cox et généralisé par ses soins porte pour cette raison le nom de Théorème de Cox-Jaynes.Son dernier livre, Probability Theory : The Logic of Science résume l'essentiel de son travail dans ce domaine, sous une forme claire et élémentaire. Il a également laissé un certain nombre de notes et un article concernant les mécanismes bayésiens apparemment utilisés dans les opérations mentales conscientes ou non.

Pages équivalentes