Jorge Arrate

Image non encore disponible
Pays :Chili
Langue :espagnol; castillan
Note :
Economiste. - Directeur de l'Institut pour le nouveau Chili à Rotterdam (en 1987)
Autres formes du nom :Jorge Arrate Mac Niven
Jorge Arrate Mac Niven
Jorge Arrate Mac Niven
ISNI :ISNI 0000 0000 2574 2917

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Exilio

    textos de denuncia y esperanza

    Description matérielle : 115 p.
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Santiago de Chile : Ed. Documentas , 1987

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36678935r]
  • Salvador Allende, ¿sueño o proyecto?

    Description matérielle : 114 p.
    Édition : Santiago de Chile : LOM Ediciones , 2008

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb422191509]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Exilio : textos de denuncia y esperanza / Jorge Arrate, 1987

Autres formes du nom

  • Jorge Arrate Mac Niven
  • Jorge Arrate Mac Niven
  • Jorge Arrate Mac Niven

Biographie Wikipedia

  • Jorge Félix Arrate Mac Niven (né le 1er mai 1941 à Santiago du Chili) est un écrivain chilien, avocat, économiste, diplomate, candidat de la coalition Juntos Podemos Más lors de l'élection présidentielle de 2009 (6,21 % des voix au premier tour). Dirigeant historique du Parti socialiste, il a quitté celui-ci début 2009, considérant que la Concertation, au pouvoir depuis la fin du règne de Pinochet, avait fait son temps, et s'affilia pour des raisons légales au Parti communiste (afin d'avoir le droit de se porter candidat).Il fut ministre de l'Éducation du gouvernement de Patricio Aylwin (de 1992 1994) puis ministre du Travail d'Eduardo Frei Ruiz-Tagle (de 1994 à 1998) et enfin ministre secrétaire général de la présidence de 1998 à 1999, à chaque fois dans des gouvernements de la Concertation (gauche) qui est au pouvoir au Chili depuis la chute de Pinochet. Jorge Arrate fut également président de la CODELCO, l'entreprise nationale de cuivre, sous Salvador Allende, et ministre par intérim des Mines de juin à juillet 1972. Il a exercé par ailleurs plusieurs fonctions internationales, présidant notamment le conseil d'administration de l'Organisation internationale du travail (OIT) en 1996.

Pages équivalentes