Jean-Baptiste Ripert (1870-19..)

Illustration de la page Jean-Baptiste Ripert (1870-19..) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Naissance :1870
Mort :19..
ISNI :ISNI 0000 0003 9485 0550

Ses activités

Auteur du texte1 document1 document numérisé

  • La méthode de la science juridique

    discours prononcé le 19 décembre 1896 à la séance solennelle de rentrée de la conférence des avocats de Marseille

    Description matérielle : 1 vol. (67 p.)
    Édition : Marseille : impr. de Berthelet , 1897

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312201356]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : La méthode de la science juridique : discours prononcé le 19 décembre 1896 à la séance solennelle de rentrée de la conférence des avocats de Marseille / par Me Jean-Baptiste Ripert, 1897
  • Ouvrages de reference : Lorenz
    ABF : Ripert (Jean Baptiste Victor)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Ripert (Jean Baptiste), avocat

Biographie Wikipedia

  • Jean-Baptiste Ripert est un avocat et homme politique français né le 20 mai 1870 à Marseille (Bouches-du-Rhône) et décédé le 30 juin 1958 à Marseille.Lycéen à Marseille et étudiant en droit à Aix-en-Provence, il s'inscrit au barreau de Paris de 1892 à 1894. Devenu rédacteur à la préfecture de la Seine, il quitte Paris en 1895 pour s'installer comme avocat à Marseille. Il s'oppose rapidement au maire socialiste de Marseille, Siméon Flaissières. En 1898, il est battu aux législatives par un adjoint de Flaissières. Mais en 1900, Ripert arrive à se faire élire conseiller municipal de Marseille, où il dirige l'opposition municipale.En 1902, Ripert et Flaissières s'opposent aux législatives, et Ripert l'emporte largement. Quelques mois plus tard, il arrive à contraindre Flaissières à quitter la mairie de Marseille. En 1906, ayant atteint son but, il ne se représente pas aux législatives, arrête la politique et reprend ses activités d'avocat.

Pages équivalentes