Louis François de Bourbon Conti (prince de, 1717-1776)

Illustration de la page Louis François de Bourbon Conti (prince de, 1717-1776) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :1717
Mort :1776
Activité commerciale :Producteur (autre que son ou audiovisuel)
Note :
Homme politique. - Chef du Secret du roi de 1747 à 1757
Domaines :Histoire de la France
Autre forme du nom :Louis François de Bourbon (prince de Conti, 1717-1776)
ISNI :ISNI 0000 0001 0797 1166

Ses activités

Destinataire de l'envoi2 documents

  • L'Alsace // Dediée // A Son Alt.se Sere.e // Monseign.r le Prince // de Conty. // Par son tres // Humble tres // Obeis. Serv. // Le Rouge // Ing. Geog. du Roi // 1743

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte, colorié à main levée ; 28,5 x 21 cm (élt d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Note : Titre en h. à g., avec un décor de lambrequins et une figure de fleuve présentant deux écus : celui de g. est vide, l'autre est aux armes de Conti
    Édition : [Paris] : [G. L. Le Rouge] , 1743
    Destinataire de l'envoi : Georges-Louis Le Rouge (1712-179.)
    Éditeur commercial : Georges-Louis Le Rouge (1712-179.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402627443]
  • L'Archeveché de // Saltzbourg // dedié // A S.A.S. Monseigneur le Prince de Conty, // Par son tres humble et Obeissant Serviteur, le Rouge // Ingenieur Géographe du Roy

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte, burin, colorié à main levée ; 50,8 x 58 cm (élt d'impr.), 49 x 57 cm (tr. c.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Note : Titre en h. à dr., dans un cartouche surmonté des armes du dédicataire. Au-dessous, dansun carton, "partie de la Basse Autriche". A g. la liste de renvoi et l'échelle dans des encadrements de feuillage, dont l'un dans le goût chinois est copié d'après Pillement ou Peyrotte grav. par Pariset (?). - Date rajoutée. - Limites et villes coloriées
    Destinataire de l'envoi : Georges-Louis Le Rouge (1712-179.)
    Éditeur commercial : Georges-Louis Le Rouge (1712-179.)
    Illustrateur : Georges-Louis Le Rouge (1712-179.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40270413q]

Commanditaire de la publication1 document

  • Second Cahier de Jardins Anglo-Chinois à la mode ; Temple de la Solitude // Executé --- à Kew. - Temple du --- dieu Pan // Executé --- à Kew. - Temple de --- Bellone // Executé --- à Kew

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 23,6 x 36,4 cm (élt d'impr.), 21,5 x 34 cm (tr. c.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Note : Autres détails de la planche : "Plan // du Temple // de la Solitude." ; "Plan // du Temple de Pan // en petit" ; "Plan // du Temple // de Bellone // en petit" ; "Pont de Rocailles" ; "Piramide Egiptienne" ; "Monument et Hermitage Executés à Stow". - La date du Cahier est donnée par M. Korzus d'après l'Extrait du catalogue général d'assortiments de J. E. Dufour, libraire français, à Maastricht. - Le jardin botanique de Kew fut créé en 1759 par la princesse Augusta, veuve du prince de Galles Frederick, avec l'aide du jardinier William Aiton. Ce jardin compte de nombreuses fabriques, construites entre 1718 et 1776, dont certaines sont l'oeuvre de l'architecte Sir William Chambers : l'Orangerie, la Pagode et l'Arche en ruine. L'architecte William Kent construisit "l'Hermitage" vers 1731. Le roi George III reprit le domaine en 1772, qui, grâce à Sir Joseph Banks, acquit une très grande réputation dans le domaine botanique
    Édition : , [1775]
    Éditeur commercial : Georges-Louis Le Rouge (1712-179.)
    Illustrateur : Jean-Baptiste André (architecte, 17..-18.. )

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40264684j]

Dédicataire1 document

  • Globe Plat ou Mappe-Monde d'une Projection nouvelle

    Dédiée et présentée à S.A.S. Mgr le P[rin]ce de Conti

    Description matérielle : 1 carte mobile : gr.s.c ; 32 cm de diam, dans encadrement : 51 x 33,5 cm, contrecollé sur un panneau de bois 36 x 53 cm
    Description : Note : La carte représente l'ensemble du monde à plat dans un seul hémisphère ; elle est entourée d'un "Cercle des climats", des noms des habitants des diverses latitudes terrestres, et d'un cercle horaire indiquant "l'heure qu'il est par toute la terre lorsqu'il est midi à Paris". - La partie cartographique a été montée sur une partie mobile, ce qui permet de la faire coulisser sur le cercle horaire. - Date restituée d'après un ouvrage signé "Duplessis", intitulé "Traité du globe-plat ou mappe-monde d'une projection nouvelle..." et daté de 1769 (in-12, 159 p. et tableau) ; exemplaires à la BNF : G-9722 et Arsenal 8-H-17 (1). - Gravure montée sur carton, lui-même monté à l'époque sur un panneau en bois intégrant une manette permettant de faire tourner la carte à l'intérieur du cercle horaire. - Etat de conservation assez médiocre (gravurebrunâtre et tachée, deux coins enfoncés)
    Édition : Se vend à Paris : chez l'Auteur , [1769]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40785640f]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Louis François de Bourbon Conti (prince de; 1717-1776)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le prince de Conti : un cousin encombrant / Jean Haechler, impr. 2006
  • GDEL

Autre forme du nom

  • Louis François de Bourbon (prince de Conti, 1717-1776)

Biographie Wikipedia

  • Louis-François de Bourbon-Conti, comte de La Marche puis prince de Conti (1727), est un prince du sang français né le 13 août 1717 à Paris dans l’hôtel de Conti et mort le 2 août 1776 à Paris.Le prince de Conti est l'un des personnages clefs de l’opposition princière à Louis XV et un des collectionneurs d’art les plus importants de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Il joue un rôle central dans la vie de la cour de Versailles dans les années 1740 et 1750 et un rôle ambigu dans la vie de la ville de Paris dans les années 1760 et 1770.Le prince de Ligne, dans ses Mémoires, donne un portrait mitigé de ce prince du sang, qu'il présente comme un prince fier et ambitieux, qui a reçu une culture et une éducation conformes à un membre de la famille royale, qui peut être « généreux, éloquent et majestueux », mais dont le caractère noble et ambitieux le conduit, en même temps, à travailler avec le Parlement pour « jouer un rôle » dans la plus pure tradition de la Fronde.Finalement, sans avoir les capacités d’être roi, il est « propre à tout et capable de rien ».

Pages équivalentes