Pierre-André de Suffren de Saint-Tropez (1729-1788)

Illustration de la page Pierre-André de Suffren de Saint-Tropez (1729-1788) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :17-07-1729
Mort :08-12-1788
Note :
Marin. - Chef d'escadre et commandant des forces françaises en Inde, vice-amiral de France. - Ambassadeur de l'Ordre de Malte en France. - Capitaine (1772), amiral (1783) après ses campagnes victorieuses contre les anglais
Autres formes du nom :Pierre-André de Suffren de Saint-Tropez (1729-1788)
Pierre-André de Suffren de Saint- Tropez (1729-1788)
Bailli de Suffren (1729-1788)
ISNI :ISNI 0000 0001 2102 3584

Ses activités

Auteur du texte7 documents1 document numérisé

  • Journal de bord du bailli de Suffren dans l'Inde

    1781-1784

    Description matérielle : 1 vol. (XI-349 p.)
    Édition : Paris : Challamel et Cie , 1888
    Préfacier : Edmond Jurien de La Gravière (1812-1892)
    Éditeur scientifique : Henri Moris (1856-1922)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34087158v]
  • La Campagne des Indes / lettres inédites du bailli de Suffren ; publiées par Régine Pernoud,...

    Description matérielle : In-4° , 87 p., pl., fac-similé et carte
    Description : Note : Cahiers d'histoire et de bibliographie. 1941. Cahier n° 2
    Édition : Mantes : impr. du "Petit Mantais" , 1941
    Éditeur scientifique : Régine Pernoud (1909-1998)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb314196785]
  • Le Bailli de Suffren. Documents inédits sur la campagne de l'Inde, 1781-1784, par Gustave Labat,...

    Description matérielle : Gr. in-8° , 80 p.
    Description : Note : Extrait "des Actes de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux"
    Édition : Bordeaux : Feret et fils , 1901

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31419679h]
  • Journal de bord du bailli de Suffren dans l'Inde

    1781-1784

    [Reprod. en fac-sim.]
    Description matérielle : 349 p.
    Édition : Rennes : la Découvrance , 1995

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35765534d]
  • Le Bailli de Suffren, documents inédits sur la campagne de l'Inde, 1781-1784

    Description matérielle : Gr. in-8°, 80 p.
    Description : Note : Extrait des "Actes de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux"
    Édition : Bordeaux : Feret et fils , 1901

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb340871801]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Pierre-André de Suffren de Saint-Tropez (1729-1788)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Journal de bord du bailli de Suffren dans l'Inde, 1781-1784 / publié par Henri Moris, 1888
  • Ouvrages de reference : Mourre, 1986
    Berthelot
    GDEL
    Larousse 19e s. [décédé en 1726]
    Dictionnaire des francs-maçons français / Michel Gaudart de Soulages, Hubert Lamant, 1995 : Suffren (Pierre-André, bailli de) [décédé le 13-6-1726]
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Suffren de Saint-Tropez (Pierre-André de), dit le bailli de Suffren

Autres formes du nom

  • Pierre-André de Suffren de Saint-Tropez (1729-1788)
  • Pierre-André de Suffren de Saint- Tropez (1729-1788)
  • Bailli de Suffren (1729-1788)

Biographie Wikipedia

  • Pierre André de Suffren, dit « le bailli de Suffren » et également connu sous le nom de « Suffren de Saint-Tropez », est un vice-amiral français, bailli et commandeur de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, né le 17 juillet 1729 au château de Saint-Cannat près d’Aix-en-Provence et mort le 8 décembre 1788 à Paris.Suffren traverse trois guerres navales franco-anglaises au milieu de la « Seconde Guerre de Cent Ans ». Les deux premières lui permettent de mener une double carrière en gravissant peu à peu tous les échelons de la Marine royale et ceux de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem. La troisième lui apporte la gloire. Son nom a depuis été donné à sept navires de la marine française.Suffren est à l’étranger le plus connu des marins français[réf. nécessaire]. De son vivant déjà, il est remarqué par les officiers anglais qui le surnomment « l’amiral Satan ». Clerk of Eldin, penseur naval britannique de la fin du XVIIIe siècle, vante « son mérite, sa bravoure, ses talents militaires » pour bâtir des théories navales dont se serait inspiré Nelson. À la fin du XIXe siècle, Mahan, un stratège américain, fait son éloge[réf. nécessaire]. En 1942, l’amiral King, alors à la tête de la marine américaine, dresse la liste des cinq plus fameux amiraux du passé. Il nomme John Jervis, Horatio Nelson, Maarten Tromp, Suffren et David Farragut. Selon lui, Suffren possédait « l’art de tirer le meilleur parti des moyens disponibles accompagné d’un instinct de l’offensive et de la volonté de la mener à bien ».En France, le jugement de Napoléon est connu : . Pourtant, Suffren a toujours fait en France l’objet de commentaires contrastés. Le même Las Cases se fait l’écho des nombreux officiers de marine qui détestaient Suffren et surnommaient ce dernier le « gros calfat » en raison de son physique, mais aussi de son comportement.Au début du XXe siècle, l’amiral Raoul Castex, stratège maritime français, lui rend hommage en parlant de avec Michiel de Ruyter et Horatio Nelson. Mais tous les officiers historiens ne partagent pas cet avis. En 1996, l’amiral François Caron qui étudie les campagnes du bailli lâche contre lui une bordée de boulets rouges en concluant que , l'engouement de certains à son égard, estime François Caron, n'étant pas justifié au vu de ses résultats réels[réf. incomplète].

Pages équivalentes