Jean Chéradame (humaniste et libraire, 149.-154.?)

Image non encore disponible
Pays :France
Sexe :masculin
Naissance :149.
Mort :154.
Activité commerciale :Imprimeur libraire
Note :
Humaniste, helléniste, hébraïsant, éditeur et libraire. - Natif du diocèse de Sées, aux environs d'Argentan (Orne), très vraisemblablement apparenté à Gaultier Cheradame(s), administrateur de l'hôtel-Dieu de cette ville dans les années 1495-1499. Dès 1515, étudie à Paris les "trois langues" (hébreu, grec et latin) et, à partir de 1517, donne lui-même un enseignement régulier et public du grec. En 1521, demeure au collège parisien de Lisieux, auprès de l'helléniste Pierre Danès. Par la suite, tout en continuant des études d'hébreu, il étudie la médecine, sans toutefois obtenir de diplôme. De cette époque daterait sa traduction d'un traité d'Ulrich von Hutten sur le traitement de la syphilis par le bois de gaïac. De 1521 à 1531 au moins, travaille régulièrement comme correcteur pour le grec chez l'imprimeur-libraire parisien Gilles de Gourmont. En 1528-1529, exerce même la librairie à son nom, publiant notamment un "Organon" d'Aristote en grec et un ouvrage en français de Gilles d'Aurigny, avocat parisien qui aurait suivi ses leçons sur Lucien de Samosate. En 1542, se qualifie de lecteur royal pour les "lettres sacrées", et ses cours dispensés au collège de Bourgogne traitent des épîtres de saint Paul d'après le texte grec. Entre 1542 et 1545, aurait en effet succédé à Guillaume Postel au poste supplémentaire de lecteur royal pour le grec. Auteur d'éditions préfacées d'auteurs grecs classiques et chrétiens, d'introductions aux grammaires grecque et hébraïque, d'un dictionnaire de grec et d'ouvrages de kabbale chrétienne. Dès 1538, annonce son intention de publier la "Myriade mystique" [ou "harmonique"], somme de science mystique qui ne sera jamais imprimée mais que raille dans ses épigrammes le poète champenois Nicolas Bourbon. Dans les controverses religieuses de son temps, il se prononce ouvertement contre la Réforme, ce qui lui vaut, de la part de Théodore de Bèze, le reproche d'avoir été "d'esprit fort léger et de petit sens". Décédé probablement avant 1546
Autres formes du nom :Johannes Cheradamus Charmurius (humaniste et libraire, 149.-154.?) (latin)
Jehan Cheradame (humaniste et libraire, 149.-154.?) (français moyen (1400-1600))
Johannes Chaeradamus (humaniste et libraire, 149.-154.?) (latin)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0003 7486 2677

Ses activités

Éditeur scientifique13 documents3 documents numérisés

Auteur du texte11 documents2 documents numérisés

  • Joannis Cheradami Alphabetum linguae sanctae

    mystico intellectu refertum

    Description matérielle : 86 p.
    Description : Sources : Renouard, ICP, IV, 363
    Édition : , 1532
    Imprimeur-libraire : Gilles de Gourmont (imprimeur-libraire, 14..-15..)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30233344h]
  • Habes tandem graecarum literarum admirator, lexicon graecum

    coeteris omnibus aut in italia, aut gallia, germaniave antehac excursis multi locupletius, ut pote supra ter mille additiones basilinesi lexico an. M. D. XXII. apud Curiorem impresso adiectas...

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfilm
    Description : Note : Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur. - Les feuilles 110-120 sont numérotées 1010-1020; la feuille 152 de la première pagination manque et les feuilles 21-22 de la deuxième
    Édition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]
    Auteur du texte : Guillaume Du Mayne (1490?-1564?)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37231935p]
  • [3 lignes en hébreu.] Rudimenta quaedam Hebraicae grammaticae...

    Description : Note : Grammaire hébraïque en latin. - Postface de l'auteur au lecteur, du 22 août 1523 (= « sole 30 gradum leonis occupante »). - Le même encadrement au titre et les mêmes caractères que ceux utilisés dans BP16_104623
    Sources : Renouard, ICP, III, 451
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n°19
    Édition : Paris : [Prigent Calvarin] : Gilles de Gourmont , Sans date [1523]
    Imprimeur-libraire : Prigent Calvarin (15..?-1566?), Gilles de Gourmont (imprimeur-libraire, 14..-15..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb418776374]
  • Grammatica isagogica

    Description : Note : Au titre, nouvel encadrement utilisé par G. et J. de Gourmont entre août 1521 et novembre 1523 (date à laquelle il apparaît chez Philippe Le Noir  : BP16_104654) ; nouveau R (78/79) et nouveau grec (79/80). - Date au colophon : « 1521. Sole leonis 29. gradum occupante »
    Sources : Renouard, ICP, III, 58
    Sources : Renouard, # 626 (encadrement)
    Édition : Paris : Gilles [et Jean] de Gourmont , 21 août 1521
    Imprimeur-libraire : Gilles de Gourmont (imprimeur-libraire, 14..-15..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41877230m]
  • Grammatica isagogica Joannis Cheradami

    Description matérielle : Sign. A-G.
    Description : Note : Encadrement au titre
    Sources : Renouard, ICP, III, 58
    Édition : Vaenandatur Parisiis : ab. E. Gormontio , 1521
    Imprimeur-libraire : Gilles de Gourmont (imprimeur-libraire, 14..-15..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb360440151]

Imprimeur-libraire2 documents

  • Οἱ τῶν ♦ Ὅροι ἀρετῶν καὶ κακιῶν

    Description : Note : Attribué à tort à Aristote. - Encadrement au titre, lettrines et caractères (Gr. 93) de P. Vidoue
    Sources : Renouard, ICP, III, 1640
    Édition : Paris : Jean Chéradame : [Pierre Vidoue] , Entre le 15 mai et le 15 juin 1529
    Auteur prétendu du texte : Aristote (0384-0322 av. J.-C.)
    Imprimeur-libraire : Pierre Vidoue (14..-1543)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41878845j]
  • Le Cinquante deuxiesme Arrest damours avecques les Ordonnances sur le fait des masques

    Description : Note : « Des maris umbrageux ». - Nom de l'auteur d'après l'édition de 1541 (chez Jean André), signée du pseudonyme le « Pamphile ». - Texte daté de 1528. - Au titre, ancien encadrement de Pierre Gromors sans ses initiales (voir BP16_105545, BP16_105714, BP16_105715 et BP16_105716), lettrine « P » et caractères (B 79) d'Antoine Bonnemère
    Sources : Renouard, ICP, III, 1367
    Édition : Paris : [Antoine Bonnemère] : Jean Chéradame , Sans date [1528]
    Auteur du texte : Gilles d' Aurigny (14..-1553)
    Imprimeur-libraire : Antoine Bonnemère (14..-1544?)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41878566p]

Imprimeur1 document

Traducteur1 document1 document numérisé

  • L'expérience et approbation, Ulrich de Hutem,...

    touchant la médecine du boys dit guaiacii pour circonvenir et déchasser la maladie de Neaples

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfilm
    Description : Note : Texte en français moyen trad. du latin. - Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur
    Édition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]
    Auteur du texte : Ulrich von Hutten (1488-1523)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37248225b]

Autre1 document

  • Expérience & approbation Ulrich de Hutten... touchant la médecine du boys dit Guaiacum, pour circonvenir et déchasser la maladie de Neaples, traduicte et interprétée par Maistre Jehan Cheradame Hypocrates...

    Description matérielle : In 4 °, goth.
    Description : Note : Edition différente de celle conservée à la BnF sous la cote : Arsenal 8-S-10676
    Édition : Paris : P. Le Noir , [s. d.]
    Auteur du texte : Ulrich von Hutten (1488-1523)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39313595z]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Lottin : exerce la librairie en 1529
    Hoefer
    Michaud
    Frère
    Oursel
    DBF
    Renouard
    France des humanistes

Sources sur les imprimeurs-libraires

  • Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810) réalisé par le Service de l'Inventaire rétrospectif des fonds imprimés de la Bibliothèque nationale de France. Dernière édition : Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810), par Jean-Dominique Mellot et Élisabeth Queval, avec la collaboration d'Antoine Monaque. - Paris : Bibliothèque nationale de France, 2004. Notice dans le Catalogue général de la BnF :
    http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391796300

Formations en ligne de l'École nationale des chartes

Autres formes du nom

  • Johannes Cheradamus Charmurius (humaniste et libraire, 149.-154.?) (latin)
  • Jehan Cheradame (humaniste et libraire, 149.-154.?) (français moyen (1400-1600))
  • Johannes Chaeradamus (humaniste et libraire, 149.-154.?) (latin)
  • Johannes Cheradamus (humaniste et libraire, 149.-154.?) (latin)
  • Johannes Cheradamus Hypocrates (humaniste et libraire, 149.-154.?) (latin)

Biographie Wikipedia

  • Jean Chéradame, de son nom latin Johannes Chaeradamus, est un hébraïsant et helléniste français du XVIe siècle, originaire de Sées ou d'Argentan dans l'Orne.Il fit des études de médecine et fut vraisemblablement professeur d'hébreu. Il entra comme professeur de grec au Collège royal vers 1543.Le peu que l'on sait de lui a été rapporté par Gabriel-Henri Gaillard : « On ignore son nom français ; celui de Chéradame est un nom grec allégorique par lequel il prétendait exprimer son ardeur pour vaincre les difficultés de l'étude ; il prenait aussi le nom d’Hippocrate, apparemment parce qu'il avait étudié en médecine. Cet homme ne paraît pas avoir été modeste ; il est trop peu connu pour les noms et les éloges qu'il se donne. Il publia une grammaire grecque, un dictionnaire grec, une espèce de grammaire hébraïque, dont Paul Paradis a dit du bien ; il fit un abrégé des adages d'Érasme ; il donna une édition de quelques comédies d'Aristophane ; il travailla longtemps à une Myrias mystica, qui devait expliquer tous les sens mystiques du nom de Dieu, et à une Myrias historica, dont il ne s'occupait, disait-il, que les nuits, parce que le jour était employé à ses leçons publiques et particulières ; il ne paraît pas qu'on ait vu ces fruits de ses veilles. »À la liste de ses ouvrages, il faut ajouter sa traduction des Dionysiae d'Apollonios Dyscole et celle de l'un des premiers traités sur la syphilis, De morbo gallico, publié par Ulrich von Hutten en 1519. Au nom de « maladie française » donné « indûment » à la syphilis par Ulrich von Hutten, Jean Chéradame préférait celui de « maladie de Naples ».

Pages équivalentes

Jean Chéradame (humaniste et libraire, 149.-154.?) dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle