Jean-François Boyer (1675-1755)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris, 12-03-1675
Mort :20-08-1755
Note :
Homme d'église. - Prédicateur. - Évêque de Mirepoix (1730). - Précepteur du Dauphin père de Louis XVI (1735). - Membre de l'Académie française (élu en 1736), de l'Académie des sciences (élu en 1738), et de l' Académie des Inscriptions (élu en 1741). - Grand aumônier de la dauphine (1743)
ISNI :ISNI 0000 0000 0177 3364

Ses activités

Auteur du texte5 documents

  • Catechisme du diocése de Mirepoix

    Description matérielle : [12]-63-[1 bl.] p.
    Description : Note : Armes de Jean-François Boyer au titre. - Mandement du même, daté de 1735. - Comprend : "Abregé de la doctrine chrétienne" en 15 leçons (p.1-33) ; "Actes ausquels il est bon d'accoutumer les enfans" (p.33-36) ; prières
    Sources : Catéchismes diocésains de la France d'Ancien Régime, n° 607
    Édition : , 1735
    Imprimeur-libraire : Claude-Gilles Lecamus (1677?-1752)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36009983c]
  • Discours prononcés dans l'Académie française le... 25 juin MDCCXXXVI à la réception de M. l'évêque de Mirepoix et de M. de La Chaussée

    Description : Note : Discours prononcés par Jean-François Boyer, évêque de Mirepoix, Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée et réponse de Jean-Joseph Languet archevêque de Sens
    Édition : Paris, imp. de Coignard , 1736, in-4°. Pièce

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31862851q]
  • Discours prononcés dans l'Académie françoise le... 30 décembre 1741 à la réception de M. l'abbé de Rohan-Ventadour [par le récipiendaire et par J. F. Boyer]

    Édition : Paris, impr. de J.-B. Coignard , 1742. In-4°, 23 p.
    Auteur du texte : Armand de Rohan-Ventadour (1717-1756)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32580164p]
  • Discours prononcez dans l'Académie françoise, le jeudi 30 décembre 1741, à la réception de M. l'abbé de Rohan-Ventadour [par le récipiendaire et par le directeur, J.-F. Boyer]

    Description matérielle : In-4° , 23 p.
    Édition : Paris : impr. de J.-B. Coignard , 1742
    Auteur du texte : Armand de Rohan-Ventadour (1717-1756)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31387091h]
  • Discours prononcez dans l'Académie françoise le lundy 25 juin 1736, à la réception de M. l'évesque de Mirepoix (J.-F. Boyer), et de M. de La Chaussée. (Par les récipiendaires et J.-J. Languet de Gergy.)

    Description matérielle : In-4° , 40 p.
    Édition : Paris : impr. de J.-B. Coignard , 1736

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30152315x]

Dédicataire1 document

  • Virtutis triumphus

    Description matérielle : 10 p.
    Description : Note : Titre de départ. - Publié en France, peut-être à Paris. - Vers latins anonymes célébrant la nomination comme précepteur du Dauphin de Jean-François Boyer, évêque de Mirepoix ; l'ex. de la BnF coté [Yc-4372 porte au crayon la date de 1734, mais les dictionnaires donnent 1735 comme date de nomination de J.-F. Boyer comme précepteur du Dauphin
    Édition : , [entre 1734 et 1735]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33646240w]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean-François Boyer (1675-1755)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Catéchisme du diocése de Mirepoix / par monseigneur Jean-François Boyer, 1735
  • Ouvrages de reference : DBF
    DHGE
    Episcopologe français des temps modernes, 1977
    Académie française (2005-11-28)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Boyer (Jean-François), évêque de Mirepoix
    BN Cat. gén. suppl.

Biographie Wikipedia

  • Jean-François Boyer, né le 12 mars 1675 à Paris et mort le 20 août 1755 à Versailles, est un évêque français, surtout connu pour avoir été l’adversaire acharné des jansénistes et des Philosophes.Il est prédicateur, évêque de Mirepoix de 1730 à 1736, précepteur du dauphin, fils de Louis XV et père de Louis XVI en 1735 et grand aumônier de la dauphine Marie-Josèphe en 1743. Il est élu membre de l’Académie française en 1736, de l’Académie des sciences en 1738 et de l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1741.Il est nommé par le roi titulaire de la feuilles des Bénéfices qui lui donne pouvoir sur l’attribution des charges religieuses. À en croire Évelyne Lever, biographe de la favorite royale, à l’occasion de l’Année sainte (1750) le pape Benoît XIV le charge en vain de rompre la relation du roi avec la marquise de Pompadour.Ennemi des jansénistes, il invente les « billets de confession », que les fidèles doivent faire signer par un prêtre pour montrer qu’ils respectent la bulle Unigenitus du pape Clément XI et sans lesquels ils n’auront plus droit aux sacrements. Cette affaire suscite un tel tollé dans Paris que le parlement y met vite le holà. L’évêque de Mirepoix s’acharne aussi contre les philosophes. En 1743, il intrigue pour écarter Voltaire de l’Académie française, au moment où celui-ci brigue le fauteuil laissé vacant par le cardinal de Fleury. En 1751, il met le roi en garde contre les rédacteurs de l'Encyclopédie et manœuvre pour que leurs articles soient surveillés et soumis à la censure. Mais il ne parvient pas à son but, qui est de faire abolir cette vaste entreprise. Voltaire, qui commentera également d’autres affaires auxquelles est mêlé l’évêque, écrit : « ...on est obligé d’avouer ici, avec toute la France, combien il est triste et honteux que cet homme si borné ait succédé aux Fénelon et aux Bossuet. » L’éloquence de Jean-François Boyer n’en a pas moins été appréciée par certains de ses contemporains, ce dont témoigne Charles Le Beau qui écrit : « ...il ne songe pas à charmer, mais à convertir ; au lieu de lui applaudir, on se condamne ; on l’oublie pour n’entendre que la voix de l’Évangile, dont il porte une forte teinture et dont il représente le naturel, le pathétique, l’insinuant, l’auguste et victorieuse simplicité. »

Pages équivalentes