Hôtel-Dieu. Paris

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Site Web :http://www.aphp.fr
Adresse :1 pl. du Parvis-Notre Dame, 75181, Paris Cedex 4.
Note :
L'administration de l'Hôtel-Dieu passe aux laïcs en 1505. En 1652, réforme des augustines hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Paris. L' Hôtel-Dieu administre aussi les hôpitaux Saint Louis, Saint Anne et les Incurables (1788)
Domaines :Médecine
Autre forme du nom :Hopital Hôtel-Dieu. Paris

Ses activités

Auteur du texte21 documents1 document numérisé

  • Formules medicinales de l'Hostel-Dieu de Paris. Ou pharmacopée

    Description matérielle : [4]-212-[4] p.
    Description : Note : Privilège à Jacques-Charles Chardon du 20 mars 1752. - Table des articles p. 193-212
    Édition : , 1753
    Auteur du texte : M. *** (médecin, 17..-17..)
    Imprimeur-libraire : Jacques-Charles Chardon (172.?-1759), Jean-Baptiste Despilly (libraire, 172.-179.?)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33395831v]
  • (Acte notarie, constatant le rachat, par les administrateurs de l'Hotel-Dieu, d'une rente de 757 livres, due par eux à la succession du président de Garibal ; au moyen du paiement de 21367 livres, fait le 15 janvier 1674.)

    Description matérielle : In-fol. Pièce
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb337522827]
  • Actualités hépato-gastro-entérologiques de l'Hôtel-Dieu [sous la direction des Drs Guy Albot et Félix Poilleux.]

    Description matérielle : Gr. in-8° (25 cm)
    Édition : Paris : Masson et Cie , 1953-
    Directeur de publication : Guy Albot (1903-1987)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33044836s]
  • (Billet d'admission d'un malade à l'Hôtel-Dieu et à l'Hôpital des Incurables.)

    Description matérielle : In-4°, 1 p.
    Édition : (S. l. , XVIIIe s.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33752275z]

Éditeur scientifique7 documents

  • Actualités hépato-gastro-entérologiques de l'Hôtel-Dieu

    Description matérielle : In-4°
    Édition : Paris : Masson

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33915363g]
  • Actualités hépato-gastro-entérologiques de l'Hôtel-Dieu

    Édition : Paris : Masson

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33234057p]
  • Hôtel-Dieu de Paris. Leçons cliniques sur les reins flottants, par le Dr N. Gueneau de Mussy,...

    Description matérielle : In-8° , 15 p.
    Description : Note : Extrait de l'"Union médicale". 3e série. 20 et 25 juin 1867
    Édition : Paris : impr. de F. Malteste , (s. d.)
    Auteur du texte : Noël Gueneau de Mussy (1813-1885)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30549969p]
  • Maternité de l'Hôtel-Dieu. Service de M. Champetier de Ribes. Année 1897 (avril à décembre). L. Funck-Brentano,...

    Description matérielle : In-4° , VIII-89 p.
    Édition : Paris : G. Steinheil , 1898
    Auteur du texte : Louis Funck-Brentano (1867-1946)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb304707682]
  • Maternité de l'Hôtel-Dieu. Service de M. Champetier de Ribes. Année 1899

    Description matérielle : In-4°
    Édition : Paris , 1900

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31303807c]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Hôtel-Dieu. Paris

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Jusqu'à la Révolution, les Religieuses augustines de l'Hôtel-Dieu de Paris étaient soumises au spirituel à la juridiction du Chapitre de Notre-Dame de Paris ; au temporel, elles furent soumises à partir de 1505 au contrôle de la Ville de Paris. Jusqu'au XVIIe siècle, l'Hôtel-Dieu de Paris fut desservi par des frères hospitaliers en même temps que par des religieuses hospitalières

    Les premiers statuts connus sont ceux promulgués en 1217 par Étienne Ier, doyen du Chapitre de Notre-Dame : ils se réfèrent à la Règle de saint Augustin, qui n'est pas attestée à l'Hôtel-Dieu avant cette date, et qui semble donc y être introduite à ce moment. On ne peut pas, semble-t-il, parler d'Augustines à l'Hôtel-Dieu de Paris avant 1217. Nouveaux statuts en 1535. Réforme au XVIIe siècle sous la conduite de Geneviève Bouquet (sœur du Saint-Nom de Jésus) et de François Ladvocat, chanoine de Notre-Dame : les statuts de 1652 sont dus surtout à F. Ladvocat

    La congrégation essaima dans plusieurs hôtels-Dieu de France. Après la Révolution, les Augustines de l'Hôtel-Dieu se reconstituèrent dès 1805/1810. Elles furent expulsées de l'Hôtel-Dieu en 1907 et se réfugièrent à l'hôpital Notre-Dame de Bon-Secours (Paris), qui devint leur maison-mère. Nouveaux statuts en 1931 et 1939. De 1938 à 1948, elles absorbèrent les Augustines des Hôtels-Dieu d'Étampes, Orléans, Saint-Quentin, Troyes. Elles s'affilièrent en 1936 à l'Ordre de Saint-Augustin (ordre mendiant), et adhérèrent en 1970 à la Fédération des sœurs augustines de France. De droit pontifical à partir de 1954

    Elles fusionnèrent avec les Augustines du Précieux-Sang d'Arras pour former la Congrégation des Augustines de Notre-Dame de Paris (fusion approuvée le 17 janvier 1977)

  • L'hôpital qui devint plus tard l'Hôtel-Dieu de Paris, fut fondé au milieu du VIIe siècle par l'évêque saint Landry. Il n'est pas question de femmes dans cette fondation destinée au début à recueillir les vieux prêtres du diocèse. Tout près de cette maison se trouvait un monastère de femmes, sous le vocable de Saint-Christophe. Le successeur de saint Landry, Chrodebert, change le statut de ces moniales, dont il fait des religieuses hospitalières, au service de la fondation de saint Landry. La communauté est alors dirigée par Landetrude, parfois considérée comme fondatrice de l'institut. L'Hôpital Saint-Christophe devint au XIIe siècle Maison-Dieu, puis Hôtel-Dieu. Du XIe siècle à la Révolution, les religieuses hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Paris étaient soumises au spirituel à la juridiction du Chapitre de Notre-Dame de Paris. Jusqu'au XVIIe siècle, l'Hôtel-Dieu de Paris fut desservi par des frères hospitaliers en même temps que par des religieuses hospitalières

    Les premiers statuts connus sont ceux promulgués en 1217 par Étienne Ier, doyen du Chapitre de Notre-Dame : ils se réfèrent à la Règle de saint Augustin, qui n'est pas attestée à l'Hôtel-Dieu avant cette date, et qui semble donc y être introduite à ce moment. On ne peut pas, semble-t-il, parler d'Augustines à l'Hôtel-Dieu de Paris avant 1217.

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Mourre
    GLU
  • Ouvrages de reference : Marion
    Lex. hist. de la France d'anc. rég.
    Zeller
  • Catalogues de la BnF : Bottin des communes 1995, pp. 48-51

Autre forme du nom

  • Hopital Hôtel-Dieu. Paris

Biographie Wikipedia

  • L’hôtel-Dieu de Paris est le plus ancien hôpital de la capitale. Fondé en 651 par l'évêque parisien saint Landry, il fut le symbole de la charité et de l'hospitalité.Modeste à l'origine, il est construit du VIIe au XVIIe siècle sur la rive gauche de l'île de la Cité, au sud du Parvis Notre-Dame - place Jean-Paul-II ; deux bâtiments étaient reliés par le pont au Double.Les constructions actuelles abritant l'hôpital datent du XIXe siècle.Ce site est desservi par la station de métro Cité.

Pages équivalentes