Georges Louis Marie Dumont de Courset (1746-1824)

Illustration de la page Georges Louis Marie Dumont de Courset (1746-1824) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Naissance :1746
Mort :1824
Note :
Militaire. - Etudie la botanique puis se consacre à sa terre de Courset, près de Boulogne-sur-mer, où il se livre à la culture de plantes locales et exotiques. - Membre de plusieurs sociétés d'agriculture
Autres formes du nom :Dumont-Courset (1746-1824)
Georges Louis Marie Dumont de Courset
ISNI :ISNI 0000 0000 5034 657X

Ses activités

Auteur du texte3 documents2 documents numérisés

  • Le botaniste cultivateur, ou Description, culture et usages de la plus grande partie des plantes étrangères, naturalisées et indigènes, cultivées en France, en Autriche, en Italie et en Angleterre, rangées suivant la méthode de Jussieu

    [Reprod.]
    Description matérielle : 29 microfiches
    Description : Note : Vol. 1, 3, 4 et 7. - 2e éd. entièrement refondue et considérablement augm.
    Édition : Leiden : IDC , [19??]

    4 documents numérisés : Volume 1 - Volume 2 - Volume 3 - Volume 4
    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37269330v]
  • Le botaniste cultivateur, ou Description, culture et usages de la plus grande partie des plantes étrangères, naturalisées et indigènes, cultivées en France et en Angleterre, rangées suivant la méthode de Jussieu

    [Reprod.]
    Description matérielle : 57 microfiches
    Édition : Leiden : IDC , [19??]

    4 documents numérisés : Volume 1 - Volume 2 - Volume 3 - Volume 4
    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37275251s]
  • Le botaniste cultivateur

    Description matérielle : 5 vol. (742-2 p., 826-2 p., 779-3 p., 278-21 p., 510-14 p.
    Description : Note : "Discours préliminaire" (t. 1, p. 7-36) où est mentionnée la collaboration de Deu ; "Connaissances générales de culture" (t. 1, p. 37-168), "Liste des plantes dont les propriétés sont le mieux reconnues et les plus employées en médecine et dans les arts" (t. 1, p. 168-202) ; "Définitions des termes de botanique employés dans cet ouvrage" (t. 1, p. 203-248) ; "Idée de la méthode de Jussieu" (t. 1, p. 249-271) ; "Tableau du système de Linné" (t. 4, p. 110) ; "Emballage des plantes" (t. 5, p. 504-510) ; "Table alphabétique des noms latins des plantes" (t. 5, p. 511-516) ; "Table alphabétique des noms français contenus dans ce volume" (t. 5, p. 517-522)
    Sources : BN, CG, XLIV, 533-534. - Bibliographie agronomique / Victor-Donatien de Musset, 1812, n° 195
    Contributeur : Louis-Joseph Deu de Perthes (1738-1818)
    Imprimeur-libraire : Jean-Jacques Fuchs (libraire, 17..-18..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb303761660]

Autre1 document

  • Prospectus. Le botaniste cultivateur

    Description matérielle : [2] p.
    Description : Note : Prospectus du "Botaniste cultivateur" / G. L. M. Dumont de Courset, paru en 1798 d'après l'annuaire nécrologique 1821-1826 / A.-J. Mahuel
    Sources : BN, CG, XLIV, 533. - Bibliographie agronomique / V.-D. de Musset, n° 195
    Édition : , 1798 ?
    Imprimeur-libraire : Jacques-Joseph Drouillard (imprimeur-libraire, 17..-18..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36067545g]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le Botaniste cultivateur / Dumont-Courset, 1802-1805
  • Ouvrages de reference : Bibliographie agronomique / V. - D. de Musset, 1810, n ̊ 2522
    ABF
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Dumont de Courset (Bon. Georges Louis Marie)

Autres formes du nom

  • Dumont-Courset (1746-1824)
  • Georges Louis Marie Dumont de Courset

Biographie Wikipedia

  • Le baron Georges Louis Marie Dumont de Courset est un botaniste et un agronome français, né le 16 septembre 1746 à Boulogne-sur-Mer et mort le 3 septembre 1824 au château de Courset.Il fait ses études à Paris et montre des dispositions pour la musique et le dessin. Il devient sous-lieutenant à dix-sept ans. Envoyé dans le sud de la France, il visite les Pyrénées et se prend de passion pour la botanique. Il renonce alors à sa carrière militaire et se marie bientôt en 1775. Installé au château de Courset, il y installe de grands jardins dont la diversité des espèces qu’il y présentait le rendirent célèbre. Il tente, assez vainement, d’influer les techniques agricoles employées dans sa région, ce qui lui vaut le titre de correspondant de la Société royale d’agriculture dans un mémoire intitulé Mémoire sur l’agriculture du Boulonnais et des cantons maritimes voisins (Boulogne, 1784).Protégé par des savants comme André Thouin (1746-1824) durant la Révolution, il devient correspondant de l’Institut. Il fait paraître les cinq volumes du Botaniste cultivateur, ou description, culture et usage de la plus grande partie des plantes étrangères, naturalisées et indigènes, cultivées en France et en Angleterre, rangées suivant la méthode de Jussieu à partir de 1798. Il revoit entièrement l’ouvrage qui paraît en 1811. Dumont de Courset y décrit 8 700 espèces et indique leurs propriétés et leur culture.

Pages équivalentes