Mumia Abu-Jamal

Image non encore disponible
Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Note :
Journaliste. - A été président de la Philadelphia association of black Journalists. - Incarcéré en Pennsylvanie, à la suite d'une condamnation à mort prononcée en 1982
Autre forme du nom :Mumia Abu- Jamal
ISNI :ISNI 0000 0001 1767 1001

Ses activités

Auteur du texte11 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Mumia Abu-Jamal

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Live from death row / Mumia Abu-Jamal ; introd. by John Edgar Wideman, cop. 1995
  • LCNA (CD-OCLC), 1995-06

Autre forme du nom

  • Mumia Abu- Jamal

Biographie Wikipedia

  • Mumia Abu-Jamal, né Wesley Cook le 24 avril 1954 à Philadelphie (Pennsylvanie, États-Unis d'Amérique), est journaliste, écrivain et militant afro-américain. Il a été condamné en 1982 à la peine de mort pour le meurtre de Daniel Faulkner, un policier de Philadelphie. Une mobilisation internationale a eu lieu en faveur de sa libération et/ou pour l'organisation d'un nouveau procès. Il est devenu un symbole pour beaucoup d'opposants à la peine de mort.En décembre 2001, sa condamnation à la peine capitale est, sur la base d'irrégularités, annulée par un tribunal fédéral mais le tribunal refuse de reconsidérer le fond de l'affaire ou d'autoriser un appel. Le procureur et les avocats d'Abu-Jamal font chacun appel de la décision. Le 27 mars 2008, une cour d'appel fédérale annule sa condamnation à mort pour un vice de procédure mais confirme sa culpabilité dans le meurtre du policier, écartant tout nouveau procès de culpabilité. Sauf si l'accusation se risque à requérir la peine de mort devant un nouveau jury, sa condamnation devrait être automatiquement commuée en peine d'emprisonnement à perpétuité.Le 20 octobre 2008, le parquet de Pennsylvanie fait appel auprès de la Cour suprême des États-Unis contre la décision d'annulation de sa condamnation à mort. La Cour suprême a renvoyé l'affaire devant la Cour d'appel, qui décide en 2011 d'ordonner de nouvelles audiences afin de déterminer si Abu-Jamal doit être condamné à la peine de mort ou à la réclusion criminelle à perpétuité, tout en déclarant que Mumia Abu-Jamal reste officiellement coupable.Le 12 octobre 2011, la cour Suprême des États-Unis refuse de donner suite du recours du procureur de Philadelphie lui demandant de revenir sur sa décision de suspendre la condamnation à mort de Mumia Abu-Jamal. Sa condamnation à la peine de mort est commuée en peine de prison à vie sans possibilité de remise de peine.Mercredi 7 décembre 2011, le procureur Seth Williams déclare .

Pages équivalentes