Hagen Kleinert

Image non encore disponible
Pays :Allemagne
Langue :allemand
Note :
Physicien. - Professeur, Institut für Theoretische Physik, Freie Universität, Berlin (en 1989)
ISNI :ISNI 0000 0001 1037 838X

Ses activités

Auteur du texte5 documents

  • Gauge fields in condensed matter

    Description matérielle : 2 vol. ([34]-1456 p.)
    Description : Note : Bibliogr. à la fin de chaque chap. Index à la fin de chaque vol.
    Édition : Singapore ; New Jersey ; London : World scientific , cop. 1989

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374863615]
  • Path integrals in quantum mechanics, statistics and polymer physics

    2nd ed.
    Description matérielle : XXV-891 p.
    Description : Note : Bibliogr. à la fin de chaque chap. Index
    Édition : Singapore ; New Jersey ; London [etc.] : World scientific , cop. 1995

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37481442z]
  • Collective classical and quantum fields

    in plasmas, superconductors, superfluid ³He, and liquid crystals

    Description matérielle : 1 vol. (XVII-404 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Singapore ; Hackensack : World scientific

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb454501334]
  • Critical properties of phi 4 theories

    Description matérielle : XVIII-489 p.
    Description : Note : Index
    Édition : New Jersey (N.J.) : World Scientific , cop. 2001
    Autre auteur du texte : Verena Schulte-Frohlinde

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38863556t]
  • Path integrals in quantum mechanics, statistics, polymer physics, and financial markets

    4th ed.
    Description matérielle : 1 vol. (XLIII-1547 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Singapore : World Scientific , cop. 2006

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41156783q]

Éditeur scientifique1 document

  • The eleventh Marcel Grossmann meeting on recent developments in theoretical & experimental general relativity, gravitation & relativistic field

    proceedings of the MG11 meeting on general relativity, Berlin, Germany, 23-29 July 2006

    Description matérielle : 3 vol. (LXV-2922 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Singapore : World Scientific Pub Co Inc , cop. 2008
    Éditeur scientifique : Robert T. Jantzen, Remo Ruffini
    Auteur du texte : Marcel Grossmann meeting on general relativity (11 ; 2006 ; Berlin)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb413186943]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Gauge fields in condensed matter / Hagen Kleinert, 1989
  • Kürschners Dtsch. Gel. - Kal., 1987

Biographie Wikipedia

  • Hagen Kleinert, né le 15 juin 1941 à Festenberg (aujourd'hui Twardogóra) en Silésie, est professeur de physique théorique à l'université libre de Berlin (Allemagne), et membre honoraire de l'Académie de créativité à Moscou. Il a reçu en 2008 le prix Max Born avec Medaille, et le prix Majorana avec médaille (le dernier pour sa contributionau volume memorial fêtant le centenaire de l'anniversaire de Lev Davidovich Landau. Il a été honoré de doctorats par plusieurs universités. Kleinert a étudié la physique à l'université de Hanovre entre 1960 et 1963, puis dans plusieurs universités américaines. En 1967 il a obtenu un doctorat à l'université du Colorado à Boulder. Depuis 1969, il a un poste de professeur ordinaire à l'université libre de Berlin. Il a passé plusieurs périodes dans différentes universités, entre autres en Californie à Berkeley, Santa Barbara, San Diego, Santa Cruz, Irvine, ou Los Angeles (UCSC) et Pasadena (CalTech). Dans ce dernier Institut, il a travaillé avec Richard P. Feynman sur sa théorie de l'intégrale de chemin, qu'il a élargie au cours des années suivante pour la présenter dans son livre Path Integrals in Quantum Mechanics, Statistics, Polymer Physics, and Financial Markets (v. en bas), qui a connu quatre rééditions et qui a eu des compte-rendus enthousiastes.En collaboration avec Feynman, il a développé une méthode pour calculer approximativement les intégrales de chemin, puis a essentiellement étendu cette méthode au cours des 15 dernières années, de sorte que les séries divergentes peuvent être converties en séries convergentes. Ce traitement est la base de la théorie la plus exacte des exposants critiques, observables près des transitions de phase de deuxième ordre. En particulier, cette théorie a prévu des résultats obtenus dans une expérience en impesanteur sur l'hélium superfluide. En collaboration avec H. Duru il a calculé pour la première fois l'intégrale de chemin pour l'atome d'hydrogène en 1979.À l'aide de la théorie des champs des quarks il trouva l'origine de l'algèbre de couplage de Regge introduite par N. Cabibbo, L. Horwitz, et Yuval Ne’eman.Avec K. Maki, il a expliqué la structure de la phase icosaédrale des quasi-cristaux.Il a prévu en 1982 un point tri-critique pour les supraconducteurs entre le type-I et II dans le diagramme de phase, qui a été confirmé par simulation Monte-Carlo. Ce résultat est basé sur une nouvelle théorie du désordre qu'il a développée dans ses deux livres intitulés Gauge Fields in Condensed Matter (v. en bas). Dans cette théorie les lignes fluctuantes des vortex et défauts sont décrits comme des excitations élémentaires à l'aide de champs.C'est une version duale d'une théorie de champs d'ordre créée par Landau pour les transitions de phases. À l'école d'été de Erice il proposa en 1978 l'existence d'une supersymétrie rompue dans des noyaux atomiques, qui a été trouvé experimentalement. Sa théorie de champs quantiques collectifs et de l'hadronisation des théories des quarks ont servi de prototype pour de nombreuses évolutions des théories de la matière condensée, des noyaux et des particules élémentaires.En 1986 il a introduit la rigidité dans la théorie des cordes, qui est dominé normalement par la tension mécanique. Par cela il a largement amélioré la qualité des cordes. Puisque le physicien russe A. Polyakov a proposé simultanément une extension similaire, le résultat s'appelle la corde Polyakov-Kleinert. Il a dérivé une extension de la théorie des distributions basée sur l'invariance des intégrales de chemin par rapport aux transformations de coordonnées qui permet de définir des produits de distributions (contrairement à la théorie des distributions conventionnelle qui permet seulement les combinaisons linéaires).Cette invariance des coordonnées est une qualité nécessaire des intégrales de chemin pour qu'elles soient équivalentes à la mécanique quantique.Comme une alternative pour la théorie des cordes, Kleinert a utilisé l'analogie entre la géométrie non euclidienne et la géometrie des cristaux avec défauts crystallographiques pour construire un modèle pour l'univers, appelé Monde cristallisé ou « Planck-Kleinert crystal » (Archive • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?), consulté le 2013-04-08, qui a comme qualitéune explication physique tout à fait différente de celle de la théorie des cordes, quand il s'agit de distances sur l'echelle Planck. Dans son modèle, la matière crée des défauts dans l'espace temps qui sont à l'origine de la courbe et de tous les effects de la relativité générale. Cette théorie a inspiré l'artiste italien Laura Pesce à créer des sculptures en verre intitulés "world crystal" (voir à gauche en bas de la page [1]).Kleinert est membre de la Faculté du Centre international d'astrophysique relativiste (IRAP) qui permet aux étudiants de préparer des thèses de doctorat qui sont acceptés à diverses universités. Ce project fait partie du réseau international d'astrophysique [2]. Il est également engagé dans le projet de la Fondation européenne de la science qui s'appelle Cosmology in the Laboratory.

Pages équivalentes